Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VIVE LES MÉGALOS !

Un monument de travail, de précision, de don de soi : les répétitions du concert de Michaël JACKSON. Epoustouflant ! Un méga-bouquin consacré au super mégalo Stanley KUBRICK et à son projet avorté : un film sur le mégalo corse NAPOLEON… Bluffant ! Et...

Lire la suite

L'ADIEU À BUNUEL

Pour en finir avec Bunuel, il faut quand même décrire ce face-à-face si fugitif que je pourrais croire que j’ai rêvé. Mais non, c’est bien noté dans mes carnets de bord de cette année-là. Et cette scène peut aussi être tournée seule, isolée de son contexte,...

Lire la suite

JACKSON/KUBRICK SUPER PROS

JACKSON/KUBRICK SUPER PROS

THIS IS IT : ON S’INCLINE La première chose qui frappe, c’est l’énergie qui se dégage de l’Etre qu’on disait exsangue, exténué, drogué, fini. Quoi ? Il a donc répété son concert à ce rythme-là ? Avec cette frénésie, mais aussi cette minutie, cette rigueur,...

Lire la suite

AU MEGAPHONE

« Les grandes nations ont toujours agi en gangsters, les petites en prostituées. » Stanley KUBRICK La France est-elle une grande nation ou une petite ? Je vous souhaite un méga-week-end, en tout cas. Miss Comédie

Lire la suite

MOMENTS DE CINÉMA

Bonjour ! Il y a des grands et des petits moments de cinéma. Ici je fais un mix des deux, comme ils viennent. L’un d’eux est surdimensionné, comme l’événement qu’il célèbre et prolonge : la disparition du roi de la pop. C’est comme la queue d’une comète...

Lire la suite

LA DICTÉE DE BUNUEL

Brialy m’avait fait engager dans le film de Bunuel « Le Fantôme de la Liberté ». Je devais jouer une maîtresse d’école en train de lire une dictée à ses élèves. Je devais juste détacher les mots, comme une vraie maîtresse dicte en détachant les mots,...

Lire la suite

A VOUS DE CHOISIR !

A VOUS DE CHOISIR !

DEUX CONTRE UN Bien sûr, le premier n’est pas vraiment du cinéma. Mais c’est un vrai poids loud. Au niveau des entrées, il va cartonner. D’ailleurs, les deux autres font pâle figure à côté de ce documentaire-bombe atomique… THIS IS IT : LE DERNIER CONCERT....

Lire la suite

TOP SECRET

« Un scènariste doit chaque jour tuer son père, violer sa mère et trahir sa patrie. » Luis BUNUEL C’est donc le secret d’un bon film. Bunuel ne s’en est pas privé, puisqu’il écrivait ses scénarios lui-même quand il ne travaillait pas avec Jean-Claude...

Lire la suite

LYON CAPITALE LUMIERE

Bonjour ! L’événement était de taille : samedi 17 octobre, les gens du showbiz se sont retrouvés à Lyon pour la première élection du tout nouveau Festival LUMIERE. Vous ne le saviez pas ? Normal, on en a si peu parlé que c’est le seul Festival en France...

Lire la suite

ITINERAIRE D'UNE ENFANT GÂTÉE

Elle sort de chez elle et remonte le cours Franklin-Roosevelt en sens inverse des voitures, longe toutes ces vitrines qui tentent tour à tour la gourmandise, la coquetterie ou la curiosité, et arrive au métro Foch. Là, elle hésite. Evidemment avec le...

Lire la suite

LE FESTIVAL LUMIERE A LYON

LE FESTIVAL LUMIERE A LYON

Pleins feux sur Clint EASTWOOD ! Ca paraît ridiculement cocardier de dire ça, mais pendant une semaine, LYON a bien été le point de mire de la profession avec la création du FESTIVAL LUMIERE. Une idée lumineuse de Thierry FREMAUX et Bertrand TAVERNIER...

Lire la suite

LE TRAIT DE LUMIERE

« Heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière. » Michel AUDIARD Vous l’attendiez de Louis Lumière, et bien non, celle-ci est bien plus rigolote. A bientôt, chers Lyonnais et aussi les autres, amis du show-business. Miss Comédie

Lire la suite

MES BÊTES DE SCÈNE

Bonjour ! En scène aujourd'hui, deux hommes de l’art, pas plus. A eux deuxx ils en valent des wagons entiers. Leur genre c’est pas la grosse artillerie, c’est la manière douce. Quant à l’enfant de mon court-métrage, il n’est pas vraiment désarmant…

Lire la suite

UN CRIME PARFAIT

UN CRIME PARFAIT

La pièce allait s’achever sur le meurtre de son rival. Ils avaient échangé leurs répliques avec ce qu’il fallait de froideur pour ménager l’effet de surprise. C’était deux comédiens de talent, ils se mesuraient pour la première fois sur les planches....

Lire la suite

MON DUO D'AMOUR

MON DUO D'AMOUR

Lorànt Deutsch me botte Pourquoi au juste ? Impossible à dire, il a quelque chose de fragile et d’angélique, il n’est pas spécialement beau mais son visage est émouvant, et quand il joue on sent que ses ressources profondes sont immenses. Si on lui demande...

Lire la suite

LA PHRASE REVOLVER

« L’amour platonique est un revolver dont on fait semblant d’ignorer qu’il est chargé » Somerset MAUGHAM Puisqu’il est question de revolver… Il y a aussi les yeux revolver, qui font une mort plus douce. Mais est-ce que les revolver de femme marchent à...

Lire la suite

ECHOS DES SAVANES

Bonjour ! Les savanes c’est un peu comme la jungle, la jungle des villes avec leurs canards qui barbotent dans la mare de l’actualité. Mais que ferait-on sans les canards ? Il faut en prendre et en laisser, comme on dit, et ne pas tirer de conclusions...

Lire la suite

L' ANNIVERSAIRE

L' ANNIVERSAIRE

Le bouquet de roses rouge est là, sur la table. Un jardin, une forêt, un brasier, un ruissellement de rouge digne d’une loge de diva. Et le bristol, comme un pense-bête sournois : « Bon anniversaire, mon amour. Hugo. » Isabelle est immobile, pétrifiée....

Lire la suite

MES FRENCH CANCANS

MES FRENCH CANCANS

CANCANS DU FIGARO MAGAZINE ` Giscard en danger C’est tellement énorme d’avoir écrit ce livre qu’on le croit pas, c’est pas lui qui l’a écrit, qui peut l’avoir écrit sous son pseudo ? C’est pourtant bien lui mais il ne va pas s’en glorifier longtemps,...

Lire la suite

LA PETITE PHRASE EXPRESS

« Ce n’est pas la peine d’avoir du talent à la cinquième ligne si le lecteur ne dépasse pas la troisième. » Françoise GIROUD C’est fracassant, comme vérité. Mais le lecteur qui ne dépasse pas la troisième ligne, c’est peut-être qu’il a perdu ses lunettes....

Lire la suite

MES BOOK MAKERS

Bonjour ! On est en plein dans la période des Prix Littéraires c’est toujours la bagarre, les petites intrigues, les titres s’envolent et tout le monde aime ça. Mais allez donc vous y retrouver dans les palmarès des meilleures ventes ! Chacun a le sien....

Lire la suite

FLAGRANT DÉLIT

Ils sont sur le pas de la vieille porte en bois qu’il suffit de pousser pour ouvrir, sous la minuscule tonnelle de vigne muscate. Ils entrent en même temps, un seul et même corps pressé de se laisser tomber dans l’amour, ils titubent encore en riant ,...

Lire la suite

LITTÉRATURE EN QUESTIONS

LITTÉRATURE EN QUESTIONS

LESQUELS ALLONS-NOUS LIRE ? Les huit titres de la sélection du prix Goncourt du 6 octobre sont : Sorj Chalandon, La Légende de nos pères (Grasset) Jean-Michel Guenassia, Le club des incorrigibles optimistes (Albin Michel) Justine Levy , Mauvaise fille...

Lire la suite

L'APOSTROPHE QUI INTERPELLE

« Il n’y a plus d’auteurs au théâtre, s’il y en avait ils seraient publiés. » Bernard PIVOT C’est si vrai que les édieurs ne lisent jamais les manuscrits des pièces qui n’ont pas été jouées. J’en sais quelque chose ! Comme quoi, le théâtre est aussi à...

Lire la suite

MA PISTE AUX ÉTOILES

MA PISTE AUX ÉTOILES

Bonjour ! Evidemment, j’ai fait un tri parmi les étoiles. Deux d’entre elles ont cessé de briller, c’est pas pour ça qu’elles n’ont plus leur place au firmament. Sur terre voilà la glaciation qui nous tombe dessus. Brusquement remettre manteau, écharpe...

Lire la suite

LE BAISER DE FERNANDEL

LE BAISER DE FERNANDEL

Dans FREDDY, je devais séduire FERNANDEL. Pendant toute la durée des répétitions nous avions sauté la scène du baiser, qui devait être le clou du spectacle. Un baiser, ça ne se répète pas, ça se fait comme ça. Je le redoutais un peu, mais je n’avais aucune...

Lire la suite

AVATARS DE STARS

AVATARS DE STARS

UNE AUTRE MURIEL ROBIN Sur la photo, on ne la reconnaît pas ! Ravissante, radieuse, plus du tout bouffie ni boudin. Tout ça à cause d’un rôle. Elle va jouer LES DIABLOGUES de Roland DUBILLARD à Marigny, s’il vous plait, et elle se débarrasse de sa peau...

Lire la suite

PENSÉE ASTRONOMIQUE

« Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent notre existence. » William SHAKESPEARE (dans Le Roi Lear) Pas seulement les étoiles tout là-haut, celles d’ici-bas gouvernent aussi pas mal le monde… Le monde du chaud business, en tout cas....

Lire la suite

POUM POUM PIDOU...

Bonjour ! La scène d’aujourd’hui se passe dans les années soixante, dominées par le règne du glamour. Guy Bourdin était un maître de l’image glamour. Aujourd’hui le glamour est plus intellectuel, dirons-nous. On a évolué. Mais heureusement, dans le chaud...

Lire la suite

SHOOTING CHEZ GUY BOURDIN

Nous sommes en 1966. Guy Bourdin est une icône de la photo de mode, on se l’arrache. Pour les mannequins, travailler avec lui est un pic de carrière. Ce jour-là, il y avait un shooting pour une campagne de pub Charles Jourdan dans un appartement du boulevard...

Lire la suite

DES OH ! ET LES BAH ! SUR LES PLANCHES

OH, L’IMMENSE ACTEUR TERZIEFF à l’ODEON Théâtre de l’Europe, un monument d’émotion. Il joue Philoctète, le malheureux héros de Sophocle, la pièce est mise en scène par Christian SCHIARETTI, c’est du costaud . Tant que TERZIEFF sera vivant, on aura encore...

Lire la suite

LE BONHEUR EST DANS LE PRÉ

« Est heureux qui sait qu’il est heureux. » SOPHOCLE C’est fou comme ces gens trouvent des formules qui tombent sous le sens. Il suffit de les noter noir sur blanc et elles passent à la postérité. Moi, là, est-ce que je suis heureuse ? J’en sais rien....

Lire la suite

MA BANDE ANNONCE

Bonjour ! Alors pour la séance d’aujourd’hui vous dégusterez un court-métrage pas triste sur les mésaventures d’une blonde, suivi d’un rapport enthousiaste sur une pièce de théâtre et qualques notes laconiques sur deux déceptions parisiens actuellement...

Lire la suite

UNE SCÈNE QUI DÉCOIFFE

C’est chez son coiffeur adoré, elle arrive toute essoufflée, en retard à son rendez-vous, elle passe au shampoing, commence à raconter son avatar de stationnement à la shampouineuse qui bavarde avec sa collègue du siège à côté tout en frottant énergiquement...

Lire la suite

LES UP AND DOWN DU CHAUD BUSINESS

LES UP AND DOWN DU CHAUD BUSINESS

SIX RAPPELS POUR LE MENTEUR ! Une soirée de bonheur au théâtre des Célestins. Zéro faute pour le metteur en scène Laurent PELLY. Il a monté ça sans rien révolutionner, mais dans un esprit très actuel : les acteurs très physiques, drôles, délurés, dans...

Lire la suite

LA PERLE DU MENTEUR

- Mais ètes-vous de Venise, ou bien étranger ? - Je suis gentilhomme napolitain. - Gentilhomme napolitain ! Deux mensonges d’un seul coup ! » Carlo GOLDONI (Le Menteur) Il semble que Naples ne jouisse pas d’une excellente réputation, du moins au XVIIème...

Lire la suite

ON AFFICHE COMPLET

Bonjour ! Un court-métrage pompé sur un long, c’est pas glorieux, mais j’ai quand même changé le but de la visite. Dans le film de Patrice LECONTE, (Confidences trop intimes), la fille se plaignait que son mari ne la touchait pas ! Ici c’est le contraire....

Lire la suite

MALSAINE, MA SCÈNE ?

CONSULTATION GRATUITE La plaque indiquait « Raymond Acquaviva, psychologue diplômé, 3ème étage. » Rosellyne appuya sur l’interphone et la porte s’ouvrit d’elle-même. Le couloir était sombre, elle chercha la minuterie d’abord, l’ascenseur ensuite. Elle...

Lire la suite

MES CHOUCHOUS DE LA SEMAINE

MES CHOUCHOUS DE LA SEMAINE

JE ME RÉPÈTE MAIS JE LES AIME BARDOT, encore. Les gens disent : « Elle est bébète ». Elle n’est pas bébète, elle ne cherche pas à dépasser sa nature première avec des phrases toutes faites. Elle dit les choses comme elle les voit, elle ne les interprète...

Lire la suite

MAIS QUI S'EN SOUVIENT ?

… toujours dans l’Année du Tigre, mercredi 7 octobre 1998 : « Jean-Luc Godard dans Libération : - C’est important pour vous d’être publié chez Gallimard ? - Après la Libération, Schérer (qui s’appelera Rohmer pour faire du cinéma) a publié son premier...

Lire la suite

PETIT LEVER DE RIDEAU

Bonjour ! On a souvent envie de tout laisser tomber, même quand la chance ou la gloire vous sourient. Un choc, une déception, un éblouissement... Mon violoniste d'aujourd'hui a simplement aperçu son double et il s'est identifié à lui, voulant goûter son...

Lire la suite

MON COURT-MÉTRAGE

LES DEUX VIOLONS Ce soir encore il fit un triomphe. Son violon flottait dans ses mains et l’archet s’envolait, tirant des sons archangéliques de l’instrument. L’après-concert avait traîné en longueur. Les gens n’en finissaient plus de frapper à la porte...

Lire la suite

MES ETOILES

MES ETOILES

BRIGITTE BARDT chez Olivier BELLAMY : sa voix est plus rauque, plus basse, une voix de fumeuse (est-ce qu’elle fume ?) mais toujours, toujours, ces intonations uniques, inimitables, d’adolescente sale gosse qui nous cueillent à chaque phrase. Toujours...

Lire la suite

LA PETITE PHRASE QUI NOUS RAPPELLE...

..... l’Année du Tigre, lundi 5 octobre 1998 : « La procédure de destitution de Clinton est en cours. Cette fois, plus personne ne rit. » Philippe SOLLERS C’est vrai que tout le monde s’en donnait à coeur joie pour se moquer des fredaines de ce pauvre...

Lire la suite

PETIT LEVER DE RIDEAU

Bonjour ! Mon court-métrage, si je vous dis que c’est une histoire vécue, vous ne me croirez pas, et pourtant… Gardons le mystère. Pas de mystère ensuite, ces deux endrois secrets n’ont de secret que pour les non-initiés, ils existent bel et bien dans...

Lire la suite

MON COURT-MÉTRAGE

UN DINER CHEZ DALI Un jeune garçon vêtu de noir accueille Jean et Gloria et les dirige vers une allée blanche bordée de grenadiers. Il y a beaucoup d’invités dans l’immense patio à peine éclairé par des coupoles lumineuses et ouvert sur le ciel violet...

Lire la suite

MES DÉCORS INSOLITES

* LE BARON, avenue Marceau, c’est un endroit de perdition. Il attire tout ceux qui aiment jouer avec le feu. C’est devant sa porte que Beigbeder s’est fait choper en train de sniffer de la coke (aussi, quelle idée, lui dira le flic.) Cet endroit branché...

Lire la suite

LA PETITE PHRASE

« Je suis parti de rien pour arriver nulle part. » Groucho MARX Grand philosophe, il avait l’immense qualité de ne pas se prendre au sérieux. Sa correspondance est inénarrable, on l’a vu au Festival de la Correspondance à Grignan l’an passé, dans une...

Lire la suite