Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« L’imagination est plus importante que le savoir » Albert Einstein

MAIS QUI S'EN SOUVIENT ?

… toujours dans l’Année du Tigre, mercredi 7 octobre 1998 :

 

« Jean-Luc Godard dans Libération :

- C’est important pour vous d’être publié chez Gallimard ?

- Après la Libération, Schérer (qui s’appelera Rohmer pour faire du cinéma) a publié son premier roman chez Gallimard.  Alexandre Astruc aussi. Moi j’étais en admiration, je les jalousais un peu.  Pendant longtemps, avant de savoir que pour moi c’était du cinéma, j’ai cherché à écrire un roman. J’ai vu que je ne savais pas, parce que je ne dépassais pas la première

   phrase.  Je me disais : « mais pourquoi celle-la ? »   J’ai commencé par :  « le ciel est noir » et après tout, est-il noir ?  Et puis, à un moment, le cinéma  m’a aidé en disant : « écoute, tu mets la caméra là, c’est elle qui te dira s’il

     est noir ou pas. Et ensuite, tu continueras. »

 Première phrase du PARC (1961) : « Le ciel au-dessus des longues avenues luisantes, est bleu sombre.  Le reste a suivi.

 Phulippe SOLLERS

La comparaison avec son propre livre  est tirée par les cheveux. Mais d’abord, quel est le roman que Godard a publié chez Gallimard ?  Ceux qui savent me laissent un commentaire.

A bientôt, amis du chaud-business.

Miss Comédie

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article