Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 18:38

 

ARETHA FRANKLIN, THE QUEEN


Impossible de résister à sa frénésie.  Prenez une piste de danse vide.   Suggérez au DJ de mettre  I SAY A LITTLE PRAYER… Effet  immédiat.  C’est l’affluence.

On oublie vraiment que son père était pasteur et qu’elle a commencé à chanter dans la chorale de l’église de Detroit avec ses sœurs…  ce qui ne l’empêcha pas de se dégourdir assez vite : elle avait 14 ans  quand est né son premier fils, 16 ans le second… voyez le genre.  

Quelle carrière !  Des tubes et des tubes, depuis RESPECT qui est un sommet mondial de la soul,  jusqu’à A ROSE IS STILL A ROSE, le monde entier a dansé sur ses disques.

Elle continue d’habiter Detroit, sa ville natale et ne prend jamais l’avion, c’est pour ça qu’on ne l’a jamais vue en concert. 

Suprême  honneur, le nouveau président des Etats-Unis Barak OBAMA lui a demandé de chanter lors de la crémonie d’investiture, le 20 janvier 2010,

 la chanson «My Country Tis of Thee » de Francis SMITH.

C’est  une star aux 18 Grammy Awards,   encore mieux que Ray CHARLES,

son frêre en soul music.

 

 

RAY  CHARLES, THE GENIUS


A 4 ans il assiste à la mort de son petit frère, noyé.

A  6 ans, il est atteint d’un glaucome qui le rend aveugle.

Mais sa bonne étoile lui donne le don de la composition, et une voix d’or.

Ray CHARLES a eu une carrière fabuleuse, parsemée de succès innombrables et planétaires.

GEORGIA est un hymne magnifique à son pays natal, comme O TOULOUSO celui de Claude NOUGARO (ben oui, quoi).

On aimait sa démarche hésitante d’homme ivre, on aimait le voir jouer,   assis au piano, se tortillant dans tous les sens tout en chantant désespérément.

Comme Aretha FRANKLIN il a chanté le gospel  et la soul, mais aussi le blues, le country, le R&B, et toujours en conquérant.

 

Aretha et lui, ils  auraient pu se marier, il n’avait que douze ans de plus qu’elle et à eux deux ils auraient eu 30 Grammy Awards.   

Il aurait pu chanter « I say a little prayer for you » et elle aurait pu chanter « Hit the Road Jack ».

Ray s’est fait avoir par la drogue, comme les autres. Elle l’a privé de quelques années de gloire… mais jamais au point de le mettre KO comme Miles DAVIS.  Après les triomphes et les récompenses, il a continué à chanter dans les piano-bars et a sorti un ultime album (GENIUS LOVES COMPANY) en 2004  où il chante en duo avec Nora JONES  et quelques autres.

Et puis il meurt d’une maladie de foie à 73 ans… presque le même jour que Ronald REAGAN, le 10 juin 2004.  Et se retrouve  privé de funérailles nationales.   En revanche en France, quel ramdam !  France-Info a diffusé pendant 24h toutes ses chansons et le quotidien Le Monde a même fait sa une avec Ray Charles est mort,  ce qui n’était jamais arrivé que pour des hommes politiques.

En 2005, je suis allée voir RAY, le film de Taylor Hackford,  où Ray CHARLES réapparait sous les traits de Jamie FOX et où l’on peut suivre le cours de sa géniale carrière ainsi que sa descente aux enfers en compagnie de sister héroïne.

 

 

THE MAMAS & THE PAPAS,   UN FEU DE PAILLE


En 1963, John et Michelle PHILLIPS ainsi que les autres membres du groupe vivaient à New-York.  Michelle avait le mal du pays, son pays, la Californie et cela lui inspira la chanson qui fut leur premier tube, CALIFORNIA DREAM.  Il y eut ensuite MONDA Y, MONDAY et leur carrière était lancée.

Mais voilà que Michelle tombe amoureuse de Gene CLARK, le leader des BYRDS, leur rival.  Du coup, elle est exclue du groupe et remplacée par une tocarde qui ne fait pas long feu.  Michelle est réintégrée et ils sortirent un super album DELIVER qui les remit au top des charts.  Mais tout ça avait chaviré l’esprit de leur pote DENNY qui sombra dans l’alcool  et ce fut la douce dégringolade.  LES MAMAS & THE PAPAS n’ont brillé que trois ans au firmament de la pop music… Mais quand on laisse des braises comme CALIFORNIA DREAM,  le feu n’est pas près de s’éteindre.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche