Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 10:17
LA  TETE  DES AUTRES    -  de Marcel Aymé
dans une mise en scène de André BARSACQ
décors de Jean-Denis MALCLES
avec MOULOUDJI  et Rosy VARTE

Ca c’est une affiche alléchante. En revanche, quand on lit la critique, on prend peur. 

Ce vaudeville noir reste, aussi bien, pendant les  premiers actes, une charge  à fond de train  contre la magistrature.
Le nouveau 4ème acte a le mérite (que n’avait pas l’ancien) de « rester dans le sujet ». Mais il était difficile de trouver des rebondissements, des développements supplémentaires. Les personnages semblent tourner en rond dans leur histoire  en cherchant comment en sortir.  Valorin   en sort, lui, les pieds devant.  « Unhappy ending ».L’innocence ne paie pas.

Paul GORDEAUX   (France-Soir)

Les autres critiques ne valent pas mieux.  Noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir. Et puis : 4 actes !  On n’a plus le temps, aujourd'hui, de rester 3 heures au théâtre !

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche