Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« L’imagination est plus importante que le savoir » Albert Einstein

LES AMOUREUX DE LA SALLE D'ATTENTE - Scène 49


Le cabinet du médecin
ELLE, LE MEDECIN

LES PORTES CLAQUENT.

ELLE (perdant tout contrôle)
Et vous êtes fier de vous, monsieur le révélateur ? Vous obtenez de bons résultats, en sabrant dans les histoires d’amour ? Combien d’urticaires avez-vous soigné par ce moyen radical ?
LE MEDECIN  (se lève)
Madame taisez-vous, je ne vous permets pas.  Vous parlez sans savoir !
ELLE
Je sais seulement que vous soignez les gens en exploitant leur naïveté... Vous révélez leurs faiblesses pour les dépouiller ensuite de ce qu’ils ont de plus cher...Vous les manipulez pour vous sentir le plus fort,  et peu à peu vous vous prenez au jeu, n’est-ce pas ?
(Ils sont maintenant face à face)
Vous cherchez la faille et vous frappez toujours juste.  Ma mère adorait son chien.  Vous l’avez obligée à le tuer et vous saviez que non seulement elle ne vous en voudrait pas mais qu’elle allait VOUS REMERCIER !  
LE MEDECIN
Madame, la visite est terminée.  Je vous prie de sortir.  Vous me devez  soixante euros.
ELLE (le regarde)
Je vous les ferai parvenir par la poste.

Elle se lève lentement, ramasse son manteau et sort.

(A suivre)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article