Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus :« Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux diners en ville car c’est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité, jouez la comédie. » Jean-Luc Godard :« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras :« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

PHOTO GENIES : MAN RAY

PHOTO GENIES   : MAN RAY

Man Ray  ou l'illusionniste

 

 

 Tous les photographes n’ont pas le même objectif. Non, sans jeu de mots, je réalise aujourd’hui que je me penche sur le sujet, que le métier de photographe n’est pas  si simple à cataloguer.

 

 

Au moment où j’envisage MAN RAY  comme le quatrième « génie » de ma liste, et où je me plonge dans son oeuvre pour en choisir la photo symbolique, je suis  devant une évidence  .

Les photos de MAN RAY ne sont plus des instantanés,  ce sont des compositions préméditées, étudiées, des  esquisses  d’oeuvres d’art .  

 

MAN RAY ne se contente pas d’appuyer sur le déclencheur, il s’empare de sa prise de vue et il la travaille, la détourne, l’enjolive, la solarise…   Le résultat, pour nous les observateurs, donne à réfléchir non pas sur l’avant ou l’après-clic, mais sur l’intention du tireur, et bien au-delà, sur ce que l’image éveille en nous de curiosité ou d’émotion.

La photo que j’ai choisie, bien que très ancienne, elle date des années vingt, nous parait tout à fait conforme à l’image de notre vie actuelle, à ce doux désordre qui nous submerge.

Beaucoup plus actuelle, en fait, que celles de DOISNEAU ou de CARTIER_BRESSON qui nous montre un Paris totalement dépassé mais tellement émouvant.

 

A chacun son objectif, l’imaginaire ou le réel et dans ce pari-là il n’y a pas de gagnant.

Le pari de MAN RAY était d’ajouter au réel une part d’imaginaire et l’époque se prêtait à toutes les libertés en matière de création :

 

 

MAN RAY, fraîchement débarqué d’Amérique en 1921  au moment où Paris est  entiché de surréalisme sous toutes ses formes, il  est accueilli par Marcel Duchamp qui l’introduit dans le milieu des artistes qui comptent : Aragon, Eluard, André Breton. 

Lui, qui a toujours refusé la suprématie de la peinture sur la photographie,  pour qui l’appareil-photo  est l’équivalent d’un pinceau ou d’une plume, a trouvé sa voie.

Il va révolutionner l’art de la photographie avec des portraits surtout pas académiques de ses amis qui ne sont pas vraiment des inconnus  : Cocteau, Magritte, Picasso et surtout sa consoeur et amie allemande  Meret Oppenheimer qui fut longtemps une source d’inspiration.

 

Oui, MAN RAY est l’ancêtre des photographes humanistes qui  ont boudé la sophistication pour  privilégier la magie de l’instant .  Et voilà que ses photos restent en place, éternels  paradoxes d’un photographe toujours d’actualité.

Je n’avais pas envisagé de chronologie dans ma liste de génies,  mes choix  se faisaient  sans ligne directrice, juste l’attrait d’un nom, d’une époque,  un peu au hasard.

Je découvre  peu à peu des filiations, des points communs en filigrane, tout ce qui fait le mystère de ce métier si inclassable : MAN RAY a inspiré l’un des photographes de mode superstar des années soixante, GUY BOURDIN,  qui lui-même a inspiré Sarah Moon, et Mondino, Goude, qui ont eux aussi inspiré des futurs génies de notre époque.  Alors. Qu’importe la chronologie ?

Tout cela n’est finalement qu’une manière détournée  de m’adresser à vous, les passants inconnus qui jetez un oeil sur ce blog, une manière dérisoire de faire comme si tout était comme avant.

 

Miss Comédie

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
super bien écrit votre article, bravo
Répondre