Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« L’imagination est plus importante que le savoir » Albert Einstein

LOIN DE LA FOULE, SOUCHON CHANTE

LOIN DE LA FOULE, SOUCHON CHANTE

 

Protège-toi Alain !

Ame des fifties, des sixties aussi,

Et même au-delà des nineties

Te riant des tempes grises,

Tu as chanté sans fin jusqu’à ce que

la vie t’impose un masque et que

ta voix  et ta musique arrivent jusqu’ici.

 

 

Vieil  ado mélancolique

Victoire de la musique

Pourquoi faire ?

Les  micros se sont tus…

 

 

Il a l’âge que l’on n’avoue jamais.

Il a la voix adolescente  des premiers flirts,  pour dire doucement le temps qui a passé, avec des mots usés, bribes de vocabulaire oublié, qui nous frappent au coeur.

Les mots  des fifties, aujourd’hui.

 

Ces prénoms qu’on ne donne plus aux enfants, ces voitures qui ne roulent plus vraiment, André Verchuren, le train Mistral, tout cela on a connu enfant ou même  plus grand, on ne regrette rien, ce que l’on regrette c’est tous ces bonheurs enfuis, comme ce dernier rendez-vous sous la marquise avec un verre de gin fizz et cette légère brise …

 

Tout l’album est comme ça, entre humour et tendresse, nostalgique et insolent.

Mais je reviens toujours en boucle à cette Ame des Fifties qui est un petit bijou baroque comme un adagio d’Albinoni.

 

Miss Comédie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article