Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2021 2 18 /05 /mai /2021 13:05
PHOTO GENIES /  SARAH MOON

SARAH MOON

 

Le Musée d’Art Moderne lui consacre une exposition intitulée PASSE, PRESENT, rétrospective d’une carrière  en images saisies au vol, à tire d’ailes entre le réel et l’imaginaire.

Elle est là, l’artiste, à peine 80 ans, face à face avec son  talent  décomposé, reconstitué, illuminé,  affiché, ses photos, ses films, ses livres.  Son passé, quoi…  et elle assume :

 

« Je n’ai rien contre la nostalgie. La photographie m’intéresse pour son rapport au temps, cette allusion constante à la perte, à la mémoire, à la mort. La photographie m’échappe autant qu’elle me saisit. Il y a dans ma démarche une part d’inconscient que je ne cherche pas à analyser. »

 

Ce qu’elle ne verra pas, sur les murs du Musée, ce sont les rues de Londres qu’elle a arpentées, au début des années soixante, son book sous le bras, de studio en studio où elle posait pour les grands photographes, mannequin Junior peut-être, on l’imagine menue et pas très grande, avec une frimousse  toujours  souriante, au regard flou de myope.

Elle en a eu vite assez, et c’est à Paris qu’elle a eu envie de renverser les rôles.

Elle s’est mise à photographier ses anciennes copines mannequins  pour les magazines et ses photos ont été vite remarquées.

Sarah MOON avait l’objectif complice, elle inventait des mises en scène où les modèles semblaient flotter hors du temps,  inspiré par le souvenir de films qui l’avaient marquée,  comme ceux des années 30.

 

La maison CACHAREL a saisi au vol cette inspiration nouvelle, en rupture avec l’érotisme sous-jacent de ses collègues masculins.

Les campagnes CACHAREL ont fait sa gloire durant plus de dix ans, rafraichissantes,  toujours reconnaissables : du Sarah Moon, forcément.

Les commandes ont suivi , Chanel , Armani , Dior ... pour des magazines de luxe . Avec son assistant-gourou,  elle assurait. 

 

Et puis, quand celui-ci l’a quitté pour l’autre monde, inconsolable, elle a pris un autre chemin, celui de la photo artistique.

Elle  a en tête le travail de Guy BOURDIN, celui qu’elle admire et  dont elle envie les audaces presque picturales.

Elle a en elle tout ce qu’il faut pour transformer ses photos en œuvres d’art audacieuses, elle le sent.  Soutenue par l’amour de sa vie, Robert DELPIRE, célèbre éditeur et publicitaire, elle  construit  sa carrière comme un acteur se construit un personnage, éternel dans la mémoire collective,  à travers ses métamorphoses

mêmes.

 

Délaissant la mode et ses contraintes, son inspiration s’est nourrie du spectacle du monde, la rue, la nature, les animaux, le cirque.

Elle adorait le cirque, ce cercle magique, domaine des exploits impossibles, spectacle onirique  entre fascination et angoisse.

Elle aimait photographier l’ambiance des coulisses, les répétitions, les ratés, le travail acharné des funambules comme des animaux dressés, le regard lointain des  créateurs de rêve.

Comme eux, elle cherchait à s’échapper du plat pays de la réalité.

 

 

Aujourd’hui, choisir une seule photo pour rendre hommage à  

Sarah MOON était impossible, c’est pourquoi je me suis résolue à  rappeler cette campagne qui a fait sa notoriété, CACHAREL et ses images émouvantes, vivantes et drôles.

Mais si vous allez faire un tour du côté de son exposition au Musée d’Art Moderne, vous oublierez vite CACHAREL et la mode pour vous plonger dans un monde étrange et disparate où vous irez  de surprise en surprise, enveloppé dans une douce sensation de déjà vu, déjà vécu, souvenirs des années folles.

 

Si  vous la croisez, elle vous dira en riant :

 

« Vous avez dit Chronologie? Je n’ai pas de repères; mes jalons ne sont ni des jours, ni des mois, ni des années. Ce sont des avant et des après…  C’est à la fois pour m’approcher et m’échapper de la réalité qu’instinctivement j’ai

 regardé à travers l’objectif d un appareil photographique…”

 

Confudences  d’une artiste qui se veut hors du temps, alors que

 

mine de rien, Sarah MOON, avec ses Avant et ses Après, a sa place parmi les grands photographes du PASSE et du PRESENT .

 

Miss Comédie

 

Exposition Sarah Moon PASSE PRESENTau Musée d’Art Moderne à Paris, du 18 septembre 2020 au     juillet 2021.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche