Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 10:01
  ….aux gens qui s’habillent encore pour aller au théâtre.
Ca me met en rogne quand je vois des clampins en blouson
        crasseux s’asseoir dans les fauteuils en velours d’un théâtre à l’italienne.
Ah !  Je sais. Vous allez me dire « ouais, ils sortent dutravail, ils ont pas le temps de rentrer se changer, ce sont les spectateurs les plus méritants et peut-être aussi les plus avertis, etc... »
Sur cent spectateurs débraillés,  2O n’ont pas eu temps, les autres ont eu la flemme.
Pourquoi ce laisser-aller général ?  Pourquoi s’habiller est-il devenu un signe de ringardise absolue ?
Décider de passer une soirée au théâtre n’est pas décider d’aller au resto du coin…
C’est décider de s’extraire du quotidien, de la monotonie, du labeur pour passer un moment avec Richard III, avec Bérénice ou avec le Bourgeois gentilhomme… Et même si c’est pour attendre Godot  dans une poubelle, il faut se dire que l’invitation vient de très haut, de très loin, de poètes
immortels ou contemporains qui nous ouvrent les portes de leur imaginaire.
Cela vaut bien un costume, une robe, un collier et des souliers vernis…

Partager cet article

Repost0
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 09:51
J’ai parlé du baiser que je donne à Fernandel dans , mais j’ai passé sous silence celui que me donnait Nicolas, son fils dans la pièce. 
Guy Verda, mon partenaire, ne s’est pas privé de se poser en rival heureux de notre
star bien-aimée, sous prétexte que je le faisais durer, disait-il, plus longtemps.
Cela dit, ce baiser était finalement plus difficile pour moi car le misérable essayait chaque soir de le pousser plus loin, vous voyez ce que je veux dire.  Dents serrées, je résistais tant que je pouvais et Fernandel qui nous regardait faire, arborait un sourire narquois qui n’arrangeait pas les choses.
En coulisse, cela se passait parfois très mal car j’avais un soupirant dans la troupe qui supportait mal les comptes-rendus de Guy au sortir de la scène.
« Ah, ce soir, j’y suis presque arrivé i » disait--il en s’essuyant la bouche.
Un soir il a quand même dépassé les bornes en claironnant :  « Elle a craqué ! »
L’autre l’a attrapé par le col et ça a failli faire une bagarre derrière le décor.
On voit souvent les comédiens s’embrasser dans les pièces ou les films, mais
on n’imagine pas ce que cela peut avoir de difficile, voire de répugnant selon les cas…

Partager cet article

Repost0
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 09:43
Quand me suis-je rendu compte que j’étais Dieu ? Et bien j’étais tranquillement en train de prier quand je me suis aperçu que je me parlais à moi-même.
(PETER O’TOOLE)


Je vous retrouve demain, soyez fidèles au rendez-vous, passez une très bonne journée avec les giboulées.
Miss Comédie


Partager cet article

Repost0
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 09:21
Bonjour !  Demain, adieu Février, c'est pas trop tôt. Ce soir, bonjour les récompenses, les inconnus ont une chance de devenir connus. Au souper qui va suivre au Fouquet's, il va y avoir quelques larmes, de joie ou de dépit mais l'essentiel est de participer, hein ?  Mais vous trouvez peut-être que je parle trop de cinéma et pas assez de théâtre ? Mais si, voici la scène de ma pièce où YANN et CHRIS sont à la croisée des chemins.
Ce pauvre CHRIS qui se sent en marge, abandonnera-t-il l'espoir de faire partie du sérail ? A mon avis, il n'est pas assez sûr de lui.

Partager cet article

Repost0
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 09:16

YANN -  LE BARMAN

Le point sur CHRIS

YANN, au barman

L’orchestre joue ce soir.  Vous allez avoir du monde.

LE BARMAN hhoche la tête
Oui monsieur.  Les musiciens attirent peut-être plus de monde que les barmen, mais...

YANN
Mais . ?

LE BARMAN, énigmatique
... mais sans les barmen il n’y aurait pas de bar, monsieur.

YANN parait impressionné par cette évidence à laquelle il ne sait quoi répondre.

LE BARMAN,
Votre ami n’a pas l’air en forme.

YANN
Ah, vous trouvez ?  Pourquoi dites-vous ça ?

LE BARMAN
Par rapport au début, il paraît moins emballé par votre histoire, si je peux me permettre.

YANN, soucieux
C’est curieux que vous disiez ça.

LE BARMAN
Je le dis comme je le pense.  Mais il y a loin de la coupe aux lèvres.

YANN
Cette phrase est étonnante.  On ne comprend pas très bien son sens, mais elle sonne bien.

LE BARMAN
C’est une conclusion.  Voyez-vous, je dis cette phrase quand il n’y a plus rien à dire.

YANN
Vous aussi, les barmen, vous êtes des gens bizarres.
(A suivre)




Partager cet article

Repost0
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 09:13
….. je ne sais pas à qui !!!!  Je vous explique.  Il y a un spot de pub télé que j’adore, c’est celui qui montre un papa demandant à son adorable bambin blond de dire « papa », à quoi le joli bébé répond « maman » invariablement.
Le jeu des deux est époustouflant de justesse.  La papa est visiblement désespéré, j’adore sa mimique, l’enfant est trop chouette, on voit bien qu’il fait exprès de taquiner son père, jusqu’à ce qu’il lance son biberon par terre juste au moment  où la maman arrive pour constater les dégâts, qu’elle demande « Qui a fait ça ? » et que le trésor articule « papa » !  C’est à mourir.
Et alors, voilà, j’ai vu ce spot au moins six fois et JE NE SAIS PAS CE QU’IL VEND !   Je n’ai pas retenu le nom de la marque annonceur. Voilà un exemple du piratage d’un message marketing  par la créativité de son exécution  !
Je vous demande instamment à vous qui me lisez de me laisser un commentaire : QUELLE est la marque qui communique si bien ?

Partager cet article

Repost0
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 09:07


Ce soir a lieu la Cérémonie des Césars 2009. L’occasion de se souvenir de deux grands disparus :
 Georges CRAVENNE,  l’initiateur des Césars et de bien d’autres réjouissances, et  Claude BERRI, un  producteur comme il n’y en aura plus.  Pour JEAN DE FLORETTE, il avait fait pousser des milliers d’œillets rouges dans la campagne provençale et fait taire je ne sais plus par quel moyen, les cigales  dont la cacophonie brouillait les prises de son…Qui produira encore des films de cette envergure ?
Dans la grande parade de ce soir, les meilleurs films de l’anné vont défiler. Leurs qualités ne sont plus à comparer avec ceux que  nous avons tant aimés.  Les goûts changent, les techniques aussi, et le monde s’invente de nouveaux critères de jugement.
 Mes pronostics  ?  Je n’en fais pas.  Il y a des surprises si souvent. (voir SLUMDOG MILLIONNAIRE aux Oscars…) 
J’aimerais que Sylvie TESTUD soit élue meilleure actrice pour SAGAN.
Je pense quand même que Vincent CASSEL peut être élu meilleur acteur.
Et aussi je voudrais quelquechose pour l’angélique Guillaume DEPARDIEU, qui souffrait dans l’ombre . Que la lumière soit sur lui, enfin !
Et puis le reste… alea jacta est.


 

Partager cet article

Repost0
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 08:59
Dans LE BAL DES ACTRICES, ROMANE BOHRINGER
Je fais des essais on me dit tu es trop connue, je fais d’autres essais on me dit tu n’es pas assez connue, alors…

Connu, inconnu, l'éternel problème du show business. 
Ce soir vous avez rendez-vous avec tous les connus de la planète cinéma. Ave César !
Et bon week-end à vous tous ! A lundi pour un mois de Mars tout neuf.
Miss Comédie.

Partager cet article

Repost0
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 09:24
Bonjour !  La grande nouvelle du jour, et qui me touche spécialement, c'est l'annonce du mariage prochain de Vanessa PARADIS et de Johnny DEPP !  L'actrice chère à mon coeur pour qui j'avais écrit cette pièce, ROSE AUTOUR DE MINUIT, après onze ans de bonheur avec son beau NAT - pardon, Johnny -  va quitter le Paradis terrestre pour une
promesse d'éternité !  C'est à la fois merveilleux et un peu triste, comme toutes les choses qui marquent la fin d'un cycle, c'est une page qui se tourne et on ne connait pas la fin de l'histoire.
Aujourd'hui, Vanessa - pardon, ROSE -  a déjà son rôle dans le film de YANN, il en a trop envie, mais NAT ? Qui va jouer le rôle de NAT ?

Partager cet article

Repost0
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 09:23

Casting improbable…


CHRIS
Tu as pensé à quelqu’un, pour ce rôle ?

YANN
On trouvera.

CHRIS
Tu ne veux pas me le dire ?

YANN
Pourquoi je ne voudrais pas te le dire ?

CHRIS
Je ne sais pas.  Mais je trouve aberrant que tu n’aies pas un nom, un visage en tête.

YANN
Je n’ai personne en tête.  Par contre, s’il te venait une idée, je serais heureux que tu me la communiques.  Tu peux chercher aussi, vois-tu.

CHRIS
Je ne demande pas mieux, maintenant que je le sais.
(Un temps)  J’ai une idée pour le pianiste.

YANN
Oui ?  (un temps)  Moi aussi.

CHRIS
Et c’est ?

YANN, hésitant
Je sais que tu n’aimes pas cet acteur.

CHRIS
Alors là, tu vois, c’est complètement, parfaitement, totalement secondaire.

YANN
Non...  Le pianiste, c’est TON personnage.  C’est toi qui l’as dessiné, inventé tel qu’il est.  Alors...

CHRIS
Tu veux que je te dise mon idée ?

YANN
Bien sûr, dis-moi.

CHRIS
C’est peut-être le même que toi, parce que mon idée, c’est un comédien que je n’aime pas.

YANN
Ah c’est parfois le meilleur choix, le plus objectif.
 t
CHRIS
Mon pianiste n’est pas un personnage   sympathique.

YANN, rêveur
Non, à vrai dire il n’est pas sympathique.  Mais c’est un rôle assez dur, outre le fait qu’il doit vraiment jouer du piano.

CHRIS
Mon comédien joue admirablement du piano.

YANN
Alors c’est le même que celui auquel j’ai pensé.  Incroyable !

CHRIS
Incroyable.

Ils se regardent.

YANN
Tu vois que nous sommes sur la même longueur d’ondes. Arrête de jouer au valet avec moi.

CHRIS, se levant
Ma femme m’attend.  Tu reviens ici tout à l’heure ?

YANN, se levant aussi
Non, puisque je t’ai tout dit pour aujourd’hui.  Ou plutôt, si : j’ai envie de revoir ROSE.  Tu vas retravailler ?

CHRIS
Je vais retravailler.  Tu auras le tout après-demain.



Il  sort et YANN se rapproche du bar.

(A suivre)

Partager cet article

Repost0

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche