Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 09:23

LE BAR.  YANN,  ROSE,  LE BARMAN, puis NAT.



YANN répète en scandant les mots
Vous êtes la ROSE du scénario …
Vous allez connaître le succès. Le succès, c’est la fin de toutes les histoires d’amour.

ROSE
Non !

YANN
Le succès s’affronte seul.

La porte s’ouvre derrière eux et NAT entre doucement, marche dans l’ombre lentement jusqu’au piano et s’asseoit devant, puis reste immobile.  Ils ne l’ont pas vu.

ROSE
Je retrouverai Nat chaque nuit, pour les plus beaux moments de ma vie.

YANN
Ne rêvez pas, Rose.  Vous ne pourrez plus retrouver Nat chaque nuit.

ROSE
Et pourquoi ?

YANN
Si vous acceptez un premier rôle, il faut accepter d’être en première ligne pour tout : les interviews, les photos, les promotions, les cocktails, les soirées.  Ne me dites pas que vous refuserez de jouer le jeu.  D’ailleurs, il y aura un contrat, et ce contrat vous y obligera.

ROSE
Je n’ai pas besoin d’un contrat pour être consciente de mes devoirs.

YANN
Ces devoirs, NAT ne sera peut-être pas d'accord pour les partager.

ROSE
Je lui ferai aimer mes devoirs.

YANN se lève, ramasse ses affaires sur la table et va vers la porte.
Il s’arrête un moment devant ROSE et lui tend la main.
YANN
J’espère que vous serez assez forte pour ça.

Il sort.

'(A suivre)

Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives
commenter cet article
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 09:20
….NON, je ne dis pas bravo à Pierre BERGE qui a retiré de l’exposition WARHOL quatre portraits d’Yves SAINT-LAURENT sous prétexte qu’on les avait placés dans la section « GLAMOUR ».
« SAINT-LAURENT n’es pas glamour », a-t-il  affirmé, fâché. Vous l’avez sans doute lu dans LIBE, la polémique fait rage.
Mais peut-on donner raison à Pierre BERGE ?    Si Yves SAINT-LAURENT n’est pas glamour, alors moi je me rase tous les matins.
Il est furieusement glamour ! Voir sa publicité pour le parfum Kouros…
Mais là n’est pas la question. Glamour ou pas, les portraits du créateur sont là au même titre que tous les autres modèles qui vont faire l’intérêt de l’exposition.   Ca n’est pas à Pierre BERGE de décider s’il doit être accroché là ou là, et en plus il n’est même pas allé vérifier !
C’est un caprice de star, quoi. Enfin, de star.  Pierre BERGE est un VIP mais pas une star, il n’est pas assez glamour pour ça.




Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives d'actualités
commenter cet article
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 09:00
DON JUAN dans la Cour d'honneur du Palais des Papes à Avignon

Un quart d’heure avant la fermeture des portes du Palais des Papes, les trompettes sonnent l’appel et  ça vous met des frissons partout.  La première fois qu’elles ont sonné, sur les notes de Maurice Jarre,  c’était pour LORENZACCIO et Gérard Philipe allait entrer en scène. Depuis, ces quelques notes sont devenues l’emblème du Festival d’Avignon.
Ce soir nous sommes en juillet 1993  et la cérémonie qui va avoir lieu dans ce cadre illustre de la cour d’honneur, c’est don JUAN de Molière, mis en scène par Jacques LASALLE et la troupe de la Comédie Française.
Sur les gradins il ne fait pas chaud et le mistral souffle fort. Nous avons tous le coeur serré de bonheur, d’émotion.
Don Juan nous ne le connaissions pas, c’était Andzef SEWERYN, acteur polonais devenu Comédien Français à cause de son talent.
Elvire, c’est la jeune Jeanne BALIBAR, enlevée du Conservatoire par Jacques LASALLE.  Une nature, cette nana.  Elle nous en fait voir depuis, de toutes les couleurs.  Elle incarna récemment  Peggy Roche, la dernière compagne de Françoise Sagan- Sylvie Testud dans le film de Diane Kurys.

Il y avait ce soir-là, sur la scène de la cour d’honneur,  une pléiade de natures, de talents, de voix qui ont peuplé cet espace emblèmatique  de leur présence.
C’est quelque chose, la troupe du Français. Ils ont ce que les autres n’ont pas : le professionalisme poussé à l’extrême de sorte qu’on ne perçoit pas le travail. On ne perçoit que le personnage incarné.  Dans ce DON JUAN-là, chaque personnage était au plus haut de son authenticité.


Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives d'actualités
commenter cet article
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 08:57
Je n’ai qu’un regret, c’est de ne pas avoir inventé le jean.
Yves Saint-Laurent

Il a fait mieux que de l'inventer, il l'a réinventé avec élégance.
A demain, chers paroissiens, je vous bénis.
Miss Comédie
Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 09:27
Bonjour !  C'est la saint  Patrice.  Ca tombe bien, il est question de Patrice LECONTE aujourd'hui
et je lui fais cadeau d'une petite pub pour son prochain opus : un roman ! Chic, un roman de
Patrice LECONTE, ça doit décoiffer...
Pour ROSE, il y a de quoi se faire des cheveux.  Elle ne sait pas qu'elle joue avec le feu.
Vous savez, la pièce touche à sa fin... Je me rends compte que ça n'est pas vraiment une comédie.
Mais je vous jure que la prochaine sera drôle du début à la fin. Mais chut...
Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Petit lever de rideau
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 09:21

LE BAR.  YANN, ROSE, LE BARMAN

L’irréparable dialogue.



YANN
Vous avez raison. C'est mon film. Je m'appelle Kubrick. Je fais ce que je veux. Je vais déchirer le script et le réécrire moi-même. Je prends tous les risques, cela me donne tous les droits. N'ayez pas peur, Rose, vous allez enfin savoir ce que c'est que d'exister sur une pellicule.

ROSE
Je vais enfin savoir ce que c’est qu’exister le jour.

YANN
Exister le jour ?

ROSE
Oui, attendre le jour comme j’attendais la nuit.

YANN
Vous n’aimez pas le jour ?

ROSE
Oh non.  Vous savez, le jour il ne m’arrive rien.  Pourquoi ?  Parce que le jour je suis transparente. Je me lève, je traîne, je regarde passer les gens, j’attends le soir.  Le soir, voyez-vous, j’ai de l’estime pour moi-même.  Les gens m’admirent. Toute la nuit je peux croire que je suis quelqu’un de bien.  Dès que le jour se lève, je deviens grise et laide et plus personne ne fait attention à moi.  C’est le jour qui fait ça.  Si vous m’engagez pour ce rôle, le jour aura un sens pour moi.

YANN
Et Nat ?

ROSE
J’aime Nat.  Ce film ne changera rien.

YANN
Vous courez un danger.  Il faut que vous le sachiez.

ROSE
Un danger ?

YANN
Ce rôle, c’est la fin de votre histoire d’amour.  Lisez le scénario.

ROSE
Mais je ne suis pas la Rose du scénario !

YANN
Si, vous êtes la Rose du scénario.

(A suivre)

Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 09:18

….. à Patrice LECONTE qui vient d’écrire un livre !  Ca n’est plus un secret puisque je l’ai entendu ce matin (hier, en fait) sur France Musique où il était interviewé par François Castang au Salon du Livre.
Le roman s’appelle LES FEMMES AUX CHEVEUX COURTS et sera en librairie le 2 avril !
De quoi  il parle ?  On n’a pas pu savoir grand-chose, sauf que le héros n’aime que les femmes aux cheveux courts et qu’il ressemble au Petit Nicolas qui aurait grandi.
François Castang disait qu’il y avait une petite musique… ce qui est en général un compliment sur le style.  Mais quand on aime les films de Patrice LECONTE on ne se fait pas trop de souci.  Il a SON style, qui ne manque pas d’élégance.  L’humour, on s’en doute, sera de la partie. Il manquera les images, hélas. Il faudra imaginer.
On va encore dire que LECONTE n’en finit pas de toucher à tout. Il n’aura qu’à répondre qu’il vaut mieux être l’homme de mille plaisirs que l’homme d’un seul trait de génie (je n’ai pas trouvé mieux comme contraire de « mille plaisirs ».  Celui qui trouve mieux n’a qu’à me laisser un commentaire…
En tout cas, voilà un artiste qui sait encore nous surprendre. Ce dont on est sûr, en revanche, c’est qu’il ne nous servira jamais du sinistre, de la prise de tête ni du porno.  C’est pas dans sa nature, il préfère la légèreté à la lourdeur.  Nous allons nous précipiter sur LES FEMMES AUX CHEVEUX COURTS.

Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives d'actualités
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 09:14

Un soir de janvier 1974, j’ai vu l’impensable : ensemble sur un plateau , cinq personnages mythiques.  Enfin, à l’époque ils étaient mythiques.
Jeanne MOREAU, Delphine SEYRIG, Gérard DEPARDIEU, Samy FREY et Michaël LONSDALE,  ensemble, c’est tout (bon, on peut encore écrire « ensemble c’est tout » sans tout de suite penser à.)
Réunis sur la scène de l’Espace Cardin  par Claude REGY (le sixième mythe) pour jouer une pièce énigmatique de Peter HANDKE : LA CHEVAUCHEE SUR LE LAC DE CONSTANCE.
On n’en croyait pas ses yeux :
Les deux actrices rivalisaient d
e beauté.
Je commence par Delphine SEYRIG parce qu’elle est morte et parce que c’est ma préférée.
Elle était maquillée à outrance, ses cheveux blonds étaient montés en dôme mousseux cerclé d’or et souligné d’un ruban de velours noir.
Sa robe était de mousseline couleur de lune, strassée, irisée, fluide et mouvante autour de son corps. Vous imaginez (enfin, ceux qui l’ont connue) ce qu’elle pouvait en faire.
Jeanne MOREAU était en noir.  Maquillée à outrance elle aussi, coiffée d’un haut diadème scintillant d’étoiles. Sa robe était de velours piqué de perles.
Gérard DEPARDIEU avait vingt ans !  Son visage juvénile était blanc, sa bouche d’un rouge violent. Il portait un smoking noir et une chemise à jabot, c’est bien la seule fois où je l’ai vu élégant.
Samy FREY était d’une beauté inouïe.  Il l’est resté, d’ailleurs. Mais là, il était si jeune !  Il jouait avec sa belle dans une chemise blanche rentrée dans un simple pantalon noir.
Et Michaël LONSDALE avait déjà la stature pontificale et le verbe rocailleux.
Voilà.  Aucun d’eux n’a quitté la scène pendant les deux heures de spectacle.  Le public n’a rien compris à la pièce, mais était bouche bée.  Jamais on ne reverra une chose pareille.

Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives d'actualités
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 09:11
La chance, c’est ce qu’on croit toujours qu’on n’a pas.
Patrice LECONTE  (dans le film La Fille sur le Pont)

Voilà un véritable optimiste !  Je vous dis à demain mes fidèles théâtreux et
avec un peu de chance, vous ne serez pas déçus...
BONNE FÊTE, PATRICE LECONTE !
Miss Comédie.
Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives
commenter cet article
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 09:43
Bonjour !   Le soleil brille mais Baschung n'est plus là pour le voir. Le chanteur rêveur s'en est allé, trop tôt...
Ses chansons troublantes, très underground, nous manqueront.  C'est la tristesse de ce lundi.
Dans mon Bloc Notes je vous parle encore de lui.
Dans mon théâtre on retrouve YANN découragé par le départ de CHRIS, à qui ROSE va insuffler une
nouvelle envie de continuer son film...
Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Petit lever de rideau
commenter cet article

  • Miss Comédie
  • Miss Comédie c’est moi, Barbara Laurent-Ogier. 
Mes initiales m’ont récemment fait bifurquer.  De comédienne- auteur dramatique,  je suis devenue  blogueuse, ça élargit considérablement la cible.
  • Miss Comédie c’est moi, Barbara Laurent-Ogier. Mes initiales m’ont récemment fait bifurquer. De comédienne- auteur dramatique, je suis devenue blogueuse, ça élargit considérablement la cible.

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche