Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 08:15
Bonjour !   La poupée BARBIE aux oubliettes, HERGE trahi par la règlementation, tous nos vieux jouets sont hors circuit.. Aujourd'hui place au WEB, toutes générations confondues. Ma nièce de 11 ans qui me dit "j'ai créé un blog, nananère !" et moi à son âge je jouais encore à la poupée.  Déstabilisant. Heureusement il va se passer du temps avant qu'elle soit capable d'écrire une pièce de théâtre pour en faire profiter les internautes, hein ?
Alors dans ma pièce de théâtre, là, et bien surgit aujourd'hui un élément de décor qui va créer des divergences !

Partager cet article

Repost0
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 08:07

La sale d’attente.
LUI,  LA DAME
SALON TELE…
           

La salle d’attente.  Il y a maintenant dans un coin de la pièce un poste de télévision qui passe une bande enregistrée de publicités ou de documentaires.  LUI est assis contre la fenêtre, le dos tourné au poste TV, les bras croisés.
La porte s’ouvre doucement.  La tête de LA DAME apparaît puis elle entre sans bruit et va s’asseoir face au poste, qu’elle regarde avec curiosité.  Elle jette un regard à Maxime, qui fait comme s’il ne l’avait pas vue entrer.

LA DAME
Ils ont acheté une télé...  (elle le regarde en souriant) c’est une bonne idée...  C’est rigolo, non ?
LUI (sans tourner la tête)
Hmm.
LA DAME
Oui, c’est vivant...  C’est mieux que des vieux magazines, non ?
(Il ne daigne pas répondre.)
 Vous ne regardez pas ?
LUI
Non.  Je reste dans mes pensées.
LA DAME
Elles sont plus drôles, vos pensées ?
LUI
Non.  Elles sont extrêmement morbides, et c’est ça qui me plait. Je préfère mes pensées morbides à leurs émissions marrantes.
LA DAME
Ah, bon.  Vous voulez peut-être que l’on éteigne ?
LUI
Je m’en fous.
LA DAME
Madame Aufray va bien ?
LUI
Oui.
LA DAME
Elle n’est pas venue avec vous ?
LUI
Elle est au ski.
LA DAME
Ah ! (un temps) Elle a de la chance.
LUI, distraitement
Òui, elle a de la chance.
LA DAME
Vous allez la retrouver ?
LUI
Non.  (un temps)  Je... j’ai du travail.  Ecoutez,  je dois préparer dans ma tête ce que je vais dire au docteur, je n’ai pas envie de parler.
LA DAME
Oh, excusez-moi.  Je me tais.
Elle s’absorbe dans la contemplation du poste TV.
(A suivre)
____________________________________________________

Partager cet article

Repost0
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 08:00

VIEUX JEU !
Voilà que la poupée BARBIE a 50 ans ! Elle a un vrai nom : Barbara Caylah Millicent Roberts (tout ça !) qui n’est même pas celui de sa créatrice : Ruth Handler.
C’est un phénomène plantaire !  Imaginez qu’elle est à l’origine d’un marché estimé à un milliard de dollars US en l’an 2000…
Et pourtant aujourd’hui je ne vois plus aucune petite fille jouer avec une poupée BARBIE…
Elles sont toutes reléguées dans les placards, avec leurs appart luxueusement kitsch, leur garde-robe de star, leurs chaussures Louboutin.
Mais voilà : l’ordinateur et les jeux vidéo accaparent maintenant les petites filles… Elles ne sont plus du tout romantiques !  Elles jouent comme les garçons, créent leur blog et son sur Face Book.  Exit BARBIE ! Tu es bonne pour le Musée Grévin !
Pourtant tu n’as pas cessé d’évoluer : tu as d’abord eu les cheveux blonds, la peau blanche et les traits européens, puis tu as pris toutes les couleurs de peau, toutes les natures de cheveux, toujours sur un corps de femme.
Tous les groupes ethniques ont eu leur poupée BARBIE.
Tu as évolué avec la condition des femmes : d’abord mannequin au regard en biais, tu as bientôt exercé tous les métiers et tes yeux ont regardé droit devant eux.
Tu as été accusée de rendre les petites filles anorexiques, à cause de ton charme filiforme mais - comble d’un destin injuste -  tu es interdite à la vente en Arabie Saooudite, car tu es censée représenter le  vice occidental.
Et enfin, toujours la sempiternelle obsession, les groupes islamistes te traitent de « poupée juive » à cause des origines de ta créatrice…
Mais bientôt, tu ne seras plus qu’un souvenir à classer parmi les témoins d’un passé lointain, comme la poupée BLEUETTE qui reposait encore dans les armoires de nos grand-mères, les yeux fermés, couchée sur des chiffons soyeux.
Mais les collectionneurs pourront aussi t’acheter en édition limitée dans des magasins spécialisés, habillées par Dior ou Versace…


ENFANTILLAGES

On ne peut plus ouvrir un journal sans tomber sur le mot « polémique ».
Celle-ci est vraiment désolante, autour d’un événement qui réjouit les enfants « de 7 à 77 ans » : l’ouverture le 2 juin du MUSEE HERGE, à LOUVAIN en Belgique.  Interdite de photo et de film à l’intérieur, elle a été boycottée par la plupart des journalistes convoqués.
Ce Musée est une construction magnifique signée Christian de PORTZAMPARC, qui respecte « la ligne claire » chère à HERGE et qui élève ses lignes pures dans un esprit zen très contemporain.
Huit salles sur 2000m2 contiennent des trésors qui méritaient bien d’être filmées ou photographiées pour le plus grand bonheur des amateurs de TINTIN, mais aussi de la femme d’HERGE, Fanny Roddwell qui a engagé des frais énormes à titre personnel pour abriter les œuvres de son mari…
Il y a la responsable de l’idée première, il y a les responsables de la mise en œuvre, et une fois que tout est fini, interviennent les responsables de la gestion et de la REGLEMENTATION, un mal dont périra notre société.

RIEN A VOIR …
Je ne sais pas pourquoi, SHARON STONE ne m’intéresse pas.
Isabelle ADJANI, oui, Charlotte GAINSBOURG oui, mais SHARON STONE ne m’intéresse pas.

Partager cet article

Repost0
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 07:58
« Comment se fait-il que les enfants étant si intelligents, la plupart des hommes sont bêtes ? Cela doit tenir à l’éfucation. »
Alexandre DUMAS  père

Sur cette interrogation à peu près sans réponse, je vous quitte joyeusement jusqu’à lundi. A propos, qui a écrit LES TROIS MOUSQUETAIRES, DUMAS Père ou DUMAS Fils ?  J’ai la mémoire qui flanche je ne me souviens plus très bien…
Miss Comédie


Partager cet article

Repost0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 08:23
Bonjour !  La voix de la raison, la voix d'un revenant, les voix des gens de théâtre, aujourd'hui j'entends des voix.
Il y a aussi sur scène mes AMOUREUX qui n'en finissent pas de se chercher des petites bêtes pour ne pas s'avouer qu'ils sont fous d'amour, c'est comme dans le Tartuffe de Molière, les jeunes ados Valère et Marianne qui se déchirent pour finalement se tomber dans les bras... C'est  bête, l'amour !

Partager cet article

Repost0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 08:20

La sale d’attente.
ELLE,  LUI

UNE HALLUCINATION ?

ELLE
Je veux retrouver ma santé.
LUI
Va la chercher, elle ne doit pas être très loin.

Ils restent silencieux un long moment.  Elle n’a pas bougé de sa place.  Lui n’a pas changé d’attitude.

ELLE
Bon, je vais partir.
LUI
Pourquoi es-tu venue ?
ELLE
C’est toujours cette attirance, cet aimant...
LUI
La salle d’attente ?
ELLE
La salle d’attente... ou toi dans la salle d’attente.
LUI
Finalement, il nous est arrivé quoi, au juste ?
ELLE
Une hallucination commune.
LUI
Joli.
ELLE
Favorisée par le contexte débilitant de ce cabinet médical.
LUI hochant la tête
Oui... bien sûr...  Et donc, maintenant qu’on sait, on arrête.
ELLE
On arrête d’être bêtement mené par le destin, on se reprend en mains.  On prend du recul.
LUI
OK, OK...  Et on vient voir de temps en temps, si la salle d’attente est, quand même !  toujours à la même place, avec lui assis dedans.
ELLE
Voilà.  Comme dans un tableau de Hopper.  Les choses, les gens, ne sont jamais aussi désirables que lorsque leur mystère est entier.
LUI
Alors tu es déjà allé trop loin dans le tableau.
ELLE
J’ai seulement tendu la main et je t’ai touché.  Maintenant j’attends.
LUI
Que l’homme sorte du tableau ?
ELLE
Que l’homme sorte du tableau.

(A suivre)

Partager cet article

Repost0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 08:10
MERCI CLAIRE CHAZAL
Non, je n’en ai pas fini avec Cannes, puisque Claire CHAZAL me fait la grâce de prêter sa plume qui a autorité sur bien d’autres plumes -  pour rendre justice à Johnny HALLYDAY dans le film VENGEANCE.
Ce film, démoli méchamment par l’un de ses confrères du même journal,
n’a évidemment reçu aucune récompense.
Claire CHAZAL a le mérite de rendre justice au talent de Johnny qui est indiscutable. « A l’aise dans l’atmosphère noire malgré l’étrangeté du lieu de tournage, cette Asie qu’il ne connaît pas, il joue à l’instinct, comme il mène sa vie, sincère, profondément sympathique. »
Justice est faite.

UN  REVENANT
Il a 60 ans.  Il s’appelle Stevens Demetre Georgiou, alias YUSSUF.
C’est lui, le Cat STEVENS de « My Lady d’Arbanville », qui a convoqué la presse pour la sortie de son nouvel album « Roadsinger ».
Alors ils sont allé à Londres le retrouver dans son ancienne chambre de jeune homme au-dessus du magasin de son père, dans un quartier musulman de Londres (tiens, déjà ?)
Il a un grande barbe grise, on dirait un barde dans le film Astérix.
C’est un fantôme.  Où est passé Cat Stevens ?
Il a encore cette voix douce, paraît-il, et ses nouvelles chansons ont gardé un charme bucolique.  Il aime l’amour, l’amour universel, bien sûr.
Il a changé les paroles de MY LADY D’ARBANVILLE, c’est sa femme qui le lui a demandé.  Maintenant ça s’appelle ANGEL OF THE WAR et c’est un jeune soldat qui parle à l’ange de la guerre.
Je m’en fous, j’écoute la première version, et je pleure.

THEATRE A LYON : DU BONHEUR EN PERSPECTIVE
Mardi soir avait lieu la soirée de présentation de la saison théâtrale aux CELESTINS.
Claudia STAVISKY a déroulé son programme, expliqué ses choix, animé le tout par des projections d’extraits.
Ce sera très varié et très intéressant.  Entre autres, LE MENTEUR de Goldoni,  L’AMANTE ANGLAISE de Marguerite Duras (quel casting discutable, avec Ludmilla Michaël dans le rôle de la sœur criminelle…),
FIN DE PARTIE de Beckett monté  et joué par Charles Berling, etc…
Je me réjouis à l’avance de toutes ces critiques et impressions que je jetterai sur mon blog !  Mais il faudra être patient : le premier spectacle est en octobre !  Entretemps je vous parlerai d’Avignon et de tous ces festivals qui fleurissent l’été, comme les tournesols…



Partager cet article

Repost0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 08:05

« Les mauvaises langues disent qu’on frappe les trois coups sur scène pour faire fuir les rats avant le lever du rideau. »
Jérôme SAVARY

Retour aux répliques badines, après une période très prêchi-prêcha !
A demain, chers amis du théâtre-détente !
Miss Comédie



Partager cet article

Repost0
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 09:01
Bonjour !  On se sent un peu seul sans les nouvelles de Cannes. Mais l'actualité nous apporte des brassées d'évènements, roses, noirs - surtout noirs.  La crise est l'épicentre de cette actu. Je m'aperçois que le peuple est partagé en deux camps : les optimistes et les pessimistes. On se déchire dans les dîners. "C'est pas si grave que ça" et "c'est plus grave qu'on ne croit".
Même les AMOUREUX sont victimes d'une crise de découragement.  Mais au théâtre, ça s'arrange toujours !

Partager cet article

Repost0
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 08:07

La sale d’attente, un autre jour.
        LUI,  ELLE

  Il est assis, seul.  Il y a des bribes de musique qui nous parviennent des profondeurs de l’appartement.
 Il semble plongé dans des réflexions amères.
La musique s’arrête.  Le silence est meublé par le
bruit de la pluie qui tombe dans la rue.
Le décor doit  dégager une impression de solitude et de tristesse.
La porte donnant sur la sortie s’ouvre doucement et Sonia apparaît.
Elle porte un béret noir et un imperméable ruisselant.  Sur le pas de la porte elle s’arrête en voyant que Maxime est là.
Il a senti une présence et se retourne.

LUI
Tu as les clefs du cabinet, maintenant ?
ELLE
La porte était entrouverte.

Il s’est remis dans sa position première, penché en avant les coudes sur ses genoux, le cou rentré dans les épaules.

ELLE reste debout à le regarder.
ELLE
Pour quelqu’un qui n’aime pas les toubibs il me semble que tu viens souvent consulter.
LUI
Je déteste tousser. (Un temps)  Et toi ?
ELLE, regardant autour d’elle
Je déteste cette salle d’attente.
LUI
Ca devait arriver.
ELLE
Certains lieux  sont propices aux erreurs. On y perd tout contrôle de soi-même, on s’y découvre de faux besoins, de faux désirs.
LUI
Fausses attirances, faux aimants.
ELLE
Faux amants.
LUI
Microbes...

(A suivre)

'

Partager cet article

Repost0

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche