Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 08:23
Bonjour !   Aujourd'hui le rideau se lève sur un joli festival provençal, CARPENTRAS, suivi d'un avant-goût de la rentrée
théâtrale et puis la scène quotidienne de ma pièce, LES AMOUREUX DE LA SALLE D'ATTENTE.
Aujourd'hui, la suite de la visite houleuse de Sonia chez son médecin.
Voilà, l'été est là, ce soir je vais voir JOHNNY au stade Gerland à Lyon et je vais encore entrer en transes, c'est chaque fois
pareil...

Partager cet article

Repost0
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 08:20


Le cabinet du médecin.
ELLE, LE MEDECIN

CA VA BARDER.



LE MEDECIN
Votre relation avec Maxime Sévère a-t-elle bouleversé votre vie quotidienne ?
ELLE
Si elle l’a bouleversée ?  Ah, ça oui, alors !
LE MEDECIN
Par oui ou par non.  Je ne vous en demande pas plus.
ELLE
Oui !
LE MEDECIN
Désiriez-vous ce changement ?
ELLE
Oui.
LE MEDECIN (contrarié)
Ah.
ELLE
C’est lui, qui ne le désirait pas.
LE MEDECIN (rassuré)
Ah !  Et comment le savez-vous ?
ELLE
Je le sais, parce que ça se voit !
LE MEDECIN
Il vous manifeste de l’hostilité ?
ELLE (haussant les épaules)
S’il me manifestait de l’hostilité, je cesserais de me poser des questions. Je partirais. Non, vous croyez que c’est si simple que ça ?  Sans aller jusqu’à l’hostilité, il y a mille nuances dans le comportement d’un homme amoureux que seule une femme peut déceler... Mille nuances...
LE MEDECIN
C’est quoi, par exemple ?
ELLE
Là vous allez trop loin.  J’ai répondu à vos deux questions, à vous de jouer, maintenant.

(A SUIVRE)

Partager cet article

Repost0
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 08:13

FESTIVAL DE CARPENTRAS, VOUS CONNAISSEZ ?

Une petite ville du Vaucluse à une enjambée du Ventoux, qui n’a pas le panache des grandes stations mais qui garde un charme provençal inébranlable.
Il a la forme d’un coeur et au centre, l’été, on joue la comédie et on chante, en plein air, tout contre la cathédrale.

Ca se passe où ?
Sur cette place encadrée par l’arc romain et le flanc de la Cathédrale St Siffrein.  Les ruelles autour ont déjà des parfums  le Midi,   et l’ambiance des cafés, après le spectacle,  donne envie de s’y attarder un peu…

Depuis quand ?
Dans tous les documents sur Les ESTIVALES de CARPENTRAS, vous lirez que c’est Jean-Pierre DARRAS, grand homme de théâtre disparu en 1999, qui
inaugura la formule en 1993. Or, moi je peux vous dire que j’ai joué à CARPENTRAS, « Le Songe d’une Nuit d’Eté » de Shakespeare,  sous la direction de Michel de Ré, avec sa femme Martine Sarcey et la toute jeune
Diane Kurys,  et c’était en… 1976.   Un souvenir délirant. Il y avait déjà un Festival très couru dans cette ville mais comme il devait être patronné par la Municipalité et non par une célébrité, on en a perdu le souvenir.

Avec qui ?
L’esprit des Estivales est très éclectique et populaire. Le mélange des genres est toujours un bon accumulateur d’énergies.
Cette année, vous verrez du théâtre, de l’humour, du jazz et deux noms se dégagent de la mêlée : Guy MARCHAND, mon Dieu, (Moi je suis tango tango) j’aidore ce mec, c’était un Jean DUJARDIN avant l’heure, quel dommage qu’il ait vieilli et qu’il ne soit plus médiatique !  et vient ensuite l’IMMENSE Fabrice LUCHINI  qui dira TOUT SUR ROBERT.
Le jazz New Orleans sera représenté par les GENTLEMEN SI NGERS, rien de tel pour vous donner la bougeotte…

C’est quand ?
Du 16 au 31 juillet.



AU BOUT DE MA JUMELLE… LA RENTRÉE THEATRALE
 AU THEÂTRE MONTPARNASSE
« PAROLE ET GUERISON » de Christopher HAMPTON.
Mise en scène : Didier LONG.


C’est quel genre ?
Une comédie dramatique
Avec qui ?
Barbara SCHULZ et Samuel LeBIHAN, deix très bons, et en plus elle est belle.

Ca parle de quoi ?
C’est un épisode de la vie  du Dr JUNG, célèbre psychiatre du siècle dernier, et d’une de ses patientes.  Ca promet un beau dialogue de sourds…

C’est quand ? 
A partir du 2 septembre.
Mon avis ?
Intéressant. Je suis pas contre.



Partager cet article

Repost0
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 08:13
« Ecrire c’est aussi ne pas parler.  Cest se taire. C’est hurler sans bruit »
Marguerite DURAS  (Ecrire)

Pourquoi Duras ?  Comme ça, parce que je n’avais pas d’autre idée.
Mais alors, celle que je vous ai trouvée était la seule possible.  Les autres,
que des aphorismes prétentieux ou des lapalissades.  Et pourtant, j’adore Duras, je la lis passionnément. Mais vraiment, quelle péroreuse !


Partager cet article

Repost0
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 08:33
Bonjour !  Play bac pour les écoliers, play time pour les Festivals, et aujourd'hui RAMATUELLE un concentré de plaisirs, playgirl pour Nathalie BAYE à la rentrée, playact pour ma pièce où le médecin mène la vie dure à notre SONIA désemparée. 
The play must go on !

Partager cet article

Repost0
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 08:28

Le cabinet du médecin.
ELLE, LE MEDECIN

IL GAGNE DU TEMPS
LE MEDECIN
Momentanément, oui.... C’est bien ça.  Mais dans le cas de Monsieur Sévère, les troubles sont différents.  L’urticaire a disparu, et la toux prend le relais.  Hmm... humm...  En dehors de Monsieur Sévère, avez-vous entamé une relation ... amicale ou conflictuelle avec... une collègue de travail ?
ELLE
Non.
LE MEDECIN
Un membre de votre famille ?
ELLE
Non.
LE MEDECIN
Avez-vous adopté un animal ?
ELLE
Non.
LE MEDECIN
Utilisez-vous dans votre travail des produits chimiques ?
4747ELLE
Non...  Je me passe parfois du vernis à ongle entre deux rendez-vous... Enfin, le reste est conforme à ce que je vous ai répondu il y a un an...
LE MEDECIN
Donc, monsieur Sévère me paraît être le seul élément nouveau dans votre vie.
ELLE
Eh, oui.
LE MEDECIN
Il y maintenant 2 questions à se poser, et je vous les pose.  Vous y répondrez par oui ou par non.
ELLE
Je vous écoute.

(A suivre)

Partager cet article

Repost0
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 08:15


RAMATUELLE : TOUS LES PLAISIRS A LA FOIS !
Celui-là, c’est un bijou de Festival, dans un des plus beaux villages de l’arrière-pays de St-Tropez, fréquenté par toutes sortes de demi-dieux et déesses avides de culture.
Un Festival à l’image de BRIALY : brillant, ludique, épicurien.

Ca se passe où ?
Dans le ravissant théâtre de verdure érigé « derrière le vieux figuier », sur un coteau autrefois planté d’arbres et de restanques, et d’où la vue s’étend jusqu’à la mer.

Depuis quand ?
Depuis 1985, quand la Mairie de Ramatuelle représentée par Jacqueline FRANJOU, fit appel à Jean-Claude BRIALY pour
Il a si bien réussi que d’année en année c’est devenu un site incontournable dans la ronde festivalière.
Sa couverture méfdiatique est aussi importante que celle d’Avignon ou d’Orange et les plus grandes figures de l’art dramatique, choral ou musical sont au programme.

Avec qui ?
Cette année, le Festival fête ses 25 ans et pour l’occasion, France 2 retransmettra en direct la pièce « PARLEZ-MOI D’AMOUR »  avec Michel LEEB et Caroline SIHOL, dans une émission spéciale animée par Michel DRUCKER.
Mais les stars à l’affiche se bousculent dans tous les genres : Molière côtoie Philippe Claudel, Guitry ou Labiche et les acteurs s’appellent Michel BOUQUET, Claire NADEAU, ou Michel GALABRU ou encore Claude et Alexandre BRASSEUR, ou Patrick CHESNAIS !
Côté vocalises, vous avez Patricia KAAS et Patrick BRUEL, excusez-moi du peu !
Michel BOUJENAH, le directeur artistique qui a pris la suite de Jean-Claude BRIALY, attire autour de lui un bouquet de sensibilités proches de l’esprit du grand disparu.  Pas de prise de chou, tout est parfaitement compréhensible et le comique est perceptible à tous les degrés…

C’est quand ?
Du 30 juillet au 11 août. Les jours les plus chauds de l'année !

AU BOUT DE MA JUMELLE… C’EST DÉJA LA RENTRÉE
AU THEÂTRE DE L’ATELIER

« HIVER » de Jon FOSSE, mise en scène Jérémie LIPPMAN.
Quel genre ?
Tragi-comédie.
Avec qui ?
La grande Nathalie BAYE donne la réplique à Pascal BONGARD
que l’on a vu au cinéma dans Les Destinées Sentimentales d’Olivier Assayas, Actrices, de Valeria Bruni-Tedschi, deux Werner Shroeter…
Ca parle de quoi ?
Le Norvégien Jon FOSSE expose un dédale de sentiments entre un Homme et une Femme qui n’arrivent pas à se décider.
Ils se rencontrent, se perdent, se retrouvent, chaque fois dans des endroits différents et chaque fois dans un mood différent, entre liaison et rupture.
Ca commence quand ?
Le 15 octobre.
Mon avis ?
Tout le monde va y aller pour Nathalie BAYE, évidemment ; Mais elle a fait un bon choix de texte et à l’ATELIER, on a la main sûre.  Ca marchera.



devenir l’âme de ce nouveau Festival de théâtre.

Partager cet article

Repost0
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 08:14
« Le théâtre et la vie peuvent souvent ne faire qu’un. »
J.C. BRIALY  (Le ruisseau des singes)

Oui bien sûr, quand on est un acteur comme lui, qui ne vit que pour jouer.
Je me souviens de lui toujours souriant. Il cachait tout sous un sourire.
L’ultime élégance.  Il m’appelait « petite folle ». C’était pour moi un compliment énorme. Je l’aimais tendrement.
A demain, peut-être…

Miss Comédie

Partager cet article

Repost0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 13:18
Bonjour !  Et voilà, nous sommes en été et les jours raccourcissent.  Mais le soleil se couche encore très tard, pour le bonheur des festivaliers.  Aujourd'hui le rideau se lève sur le Festival d'Anjou, dans un chateau de conte de fées, pour la NUIT DES ROIS. 
Et en même temps, on jette un oeil sur la prochaine rentrée théâtrale, très prometteuse, il semble.
Ici même, dans le cabinet du médecin, suite de l'entretien où SONIA commence à perdre complètement les pédales.

Partager cet article

Repost0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 13:15

Le cabinet du médecin.
ELLE, LE MEDECIN

CA SENT L'EMBROUILLE, NON ?


LE MEDECIN
Bien. Nous allons donc passer au stade thérapeuthique suivant : la recherche des causes psychopathologiques.
ELLE
Mais nous avons déjà passé en revue les causes possibles l’an dernier et on n’en a trouvé aucune !
LE MEDECIN
C’est que nous n’avons pas poussé assez loin l’investigation... ou bien que certains paramètres ont changé... en un an, il s’en passe, des choses...  Excusez ma question, mais... avez-vous opéré des changements dans votre vie depuis un an, madame Aufray ?
ELLE (troublée)
Non... c’est-à-dire oui..., un grand changement, mais pour être précis,  ce chamboulement-là a commencé le jour de ma première
visite, le 5 janvier de l’année dernière.
LE MEDECIN
Le 5 janvier ?
ELLE
Oui, le 5 janvier, c’était aussi le jour de la première visite de Maxime Sévère, et ... (elle marque un temps d’hésitation) c’est lui la cause du chamboulement.
LE MEDECIN
Vous m’en direz tant.  Bien... bien... C’est curieux, ça... Donc, quand vous êtes venus tous les deux ensemble, le... voyons le 5 mars, vous ne vous connaissiez que depuis deux mois ?
ELLE
Depuis deux petits mois, oui.
LE MEDECIN
Vous veniez chacun pour des troubles différents, et à la suite de ces visites, vos troubles ont disparu...
ELLE
Momentanément, oui...

(A suivre)

_____________________________________________________

Partager cet article

Repost0

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche