Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 13:36

ALICE AU PAYS DES MERVEILLES,  VITE !alice-in-wonderland-16284-26674123.jpg

 

  La bande-annonce est magique !  Les images sont d’un autre monde !  C’est AVATAR  en mieux !

Cette histoire est faite pour TIM BURTON, il plane dans l’étrange comme  Procol HARUM dans a whiter shade of pale,   il ouvre les portes et on s’engouffre dans son univers délirant, encore plus délirant que dans le livre de Lewis CAROLL.  Les personnages ont des visages de poupées vivantes, teint de cire, yeux saphir, bouche carmin.

Je veux voir comment il a fait voyager ALICE, comment JOHNNY DEPP est  hallucinant, comment La  Reine HELENA BONHAM CARTER   est cruellement belle, et comment le  Chat du Cheshire  a les yeux verts !

 

Vous allez dire « qu’est-ce qu’elle va dire après l’avoir vu ! » Non, parce que là, y aura plus de mots.

Il y a les chiffres par  contre ;  après seulement trois semines d’exploitation, le film en 3D a récolté 165 millions de dollars… Vous allez voir qu’il va titiller AVATAR.  Décidément,  sur la planète CINEMA, la fortune appartient aux superproductions…

 

TIM BURTON   A CANNES  :  WELCOME   MISTER PRESIDENT ! tim-burton-the-nightmare-before-christmas-3d-world-premiere.jpg

 

Tim BURTON (une question que je me pose : est-il le fils de Richard ?) est déjà venu à Cannes, en 1994, présenter ED WOOD.   Gilles Jacob a  jugé qu’il était temps de penser à lui  pour  présider le Jury du prochain FestIival.  S’il vient avec Johnny DEPP, je me paie le billet de train.  Il paraît qu’ il se réjouit de se replonger dans le bain de la profession, après deux ans de réclusion pour tourner ALICE.

Le moment est bien choisi.   Après  EDWARD AUX MAINS D’ARGENT, ED WOOD, SLEEPY HOLLOW, BATMAN, BIG FISH, CHARLIE ET LA CHOCOLATERIE, tous avec  JOHNNY DEPP le m            agnifique,  il nous gratifie d’un big bingo  avec ALICE,  il a le droit d’avoir une voix supplémentaire pour attribuer la Palme d’Or. 

 

 

 

creteil_les_choux2.jpgLES MOLIÈRES IRONT À CRÉTEIL.  TENUE DE CAMPAGNE DE RIGUEUR.

 

Un peu risqué, mais il faut louer ce bel effort  de rajeunissement !    Les MOLIÈRES c’est comme les CÉSARS, on en a marre.  Il faut ou les changer, ou les supprimer.   Donc, on change, pour voir.  On les transporte à CRÉTEIL. 

Mais est-ce que les people  iront là-bas ?   Remarquez, il y a les people du théâtre Public, et les people du théâtre Privé.  Les premiers, ça les dérange pas d’aller là-bas.  Les autres joueront le jeu pour ne pas  être ringards.

Il faudrait qu’ils arrivent de jour pour admirer le gracieux groupe des « choux », une curiosité à ne pas manquer.

Est-ce que les jeunes des banlieues aiment le théâtre ?  C’est l’occasion de leur montrer ce qu’est une grande famille composée et recomposée d’éléments tous horizons confondus.

Mais c’est pas tout !  Cette année, on fait preuve d’imagination.  Pour combler le grand vide de l’avant-distribution des prix, on remplace les pitreries des animateurs par une vraie pièce de théâtre, un FEYDEAU, s’il vous plait, « FEU LA MÈRE DE MADAME », mis en scène par le délicieux Jean-Luc MOREAU (mais hélas il ne joue pas)  avec Emmanuelle DEVOS, Patrick CHESNAIS et Sébastien THIERRY.  Bonne idée !  Ca va chauffer la salle pour les standing ovations.

 

 

 

Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives d'actualités
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 13:33

   theatre_rideau0.jpgExtrait de la scène 2 : 

Luc n’a pas approuvé la décision de Charles de virer la télé pour la remplacer par un aquarium.  Ils ont une une discussion orageuse et il est parti en claquant la porte.

 

 

 « CHARLES

Je m'y attendais. Il ne peut pas comprendre. Luc est un itinérant,  il ne tient pas en place, il n'a pas d'attache.  Il ne sait pas ce que c'est que de lutter contre  la routine.

Il ne peut pas comprendre.  Enfin, il ne VEUT pas comprendre parce que merde, c'est pourtant clair, il n'a qu'à faire l'effort d'imaginer une minute à quoi je passe mes soirées, moi son pote de virées nocturnes !  Quand je rentre de mon studio de mixage où j’ai entendu la même phrase en boucle trente cinq fois, qu’est-ce qui m’attend ?

 Le canapé-télé.   Ca devrait lui donner des boutons, rien que d'y penser !  Et non. 

Mais lui, il ne s'asseoit jamais dans un fauteuil le soir, il a tout un programme de sorties, de rencontres, à caractère professionnel, du reste, ce qui donne encore plus de sel à la chose,  il a dans ses poches une collection de papiers griffonnés avec des numéros de téléphone,  il n'a qu'à choisir…

Non, nous n'avons plus rien en commun. »

 

CHARLES est déçu.  Il aurait aimé avoir la caution de son ami avant d’affronter la réaction de sa femme.  Mais il est encore très sûr d’avoir raison.  A bientôt pour le retour de MARYLOU, son épouse privée de son jeu favori…

Miss Comédie.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 17:43

Je cite dans le désordre : ISHIGURO, THE DRUMS, STACEY  KENT, ARIELLE DOMBASLE, MARGUERITE DURAS, où est passé CHICAS ? je ne le vois à l’affiche d’aucun cinéma à Lyon.  YASMINA REZA ne peut-elle réussir que dans le théâtre ?  Bref, aujourd’hui ma partition, c’est un pot-pourri !

 

 

Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Petit lever de rideau
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 17:30

KAZUO   ISHIGURO  COMME CHOPIN.0_IshiguroKazuo1.jpg

Il nous a donné le plus beau roman d’amour du monde, aussi désespéré que ROMEO ET JULIETTE,  « LES VESTIGES DU JOUR ».   Le film était aussi beau que le livre. Les deux m’ont fait arroser mon paletot de larmes existentielles.  J’apprends qu’il vient de composer un opus musical par le titre,  pictural par le contenu, cinq histoires burlesques ou tristes, mais lui vous dirait « c’est pas triste, c’est seulement la vie ».

Ca s’appelle « NOCTURNES », et si la musique s’en mêle, alors, là, où allons-nous cacher nos larmes ?  Je cite une phrase qu’il a dite au sujet de ce livre,

« l’inconfortable vérité à laquelle mes personnages doivent faire face quand ils admettent, un peu tard, qu’ils ne seront jamais ce qu’ils avaient rêvé d’être ».

 



THE  DRUMS  AS GOOD  AS  THE  KINKS ?the-drums-summertime.jpg

 

Je dirais pas vraiment.  La grande rumeur qu’on appelle le buzz de la planète jazz les compare.  Ils n’ont pas écouté vraiment les KINKS… Leur SUMMER TIME est autrement enlevé, bien que les DRUMS fassent un grand tapage avec leurs instruments.   Question voix, ils n’en ont pas.  C’est dramatique.

Ecoutez donc les chanteurs des Moody Blues, des Procol Harum et consorts…  Non, on ne refera pas les sixties.

 




Stacey_Kent-402c1.jpgSTACEY  KENT  CHANTE LA  FRANCE

 

Avec sa petite voix acidulée, elle était l’idole de Fréfdéric CHARBOT, l’animateur de FREQUENCE JAZZ dans les années 90 (non, déjà ?).

J’avais tout de suite acheté le disque, mais sur la pochette elle avait un grand nez, ça gâchait un peu le côté lolita de sa voix.

Son dernier album est un hymne à la douce France et à la « langue de Molière » (quand est-ce qu’on se mettra au goût du jour ? La langue de Yasmina Reza serait plus adapté)

Cet album, « RACONTE-MOI », est une petite merveille.  Sa voix, aux inflexions « paradisiaques », module les dix titres avec émotion, douceur et simplicité.  Sa voix a la profondeur qu’il faut pour ne pas être mièvre, comme je ne citerai personne.  La chanson de BIOLAY f « JARDIN D’HIVER » est trop bien.  Et LES VACANCES AU BORD DE LA MER, de JONASZ, un petit conte de fées.

Mais pour moi, la plus belle, c’est LE JARDIN D’HIVER, de BIOLAY.

 

 

 

ARIELLE DOMBASLE  ENCHANTE LA CIGALEaffiche_la_cigale.jpg

 

Quand elle n’est pas au bar du Montalembert avec son amoureux  - Dieu qu’ils sont beaux ! -  elle fourbit ses armes de choc (guêpière, bas résille, make-up et  talons-tour-eiffel) car dans la vie, elle danse.

Du CRAZY HORSE  à la CIGALE, elle a époustouflé des salles entières, avec son corps de déesse et sa voix de sirène (« GLAMOUR À MORT ! » il faut oser)

Elle est adorable cette fille qui offre ses charmes sans lésiner, après tout si son mari lui permet, vu qu’ils s’adorent, qui va trouver à redire ?

Parfois je trouve qu’elle en fait un peu trop dans le maniérisme, mais l’instant d’après elle éclate de rire et tout va bien.  Elle sait exactement où elle est, et elle a le sens de l’humour.  La CIGALE, c’est pas le théâtre de la Madeleine, hein ?

Mais vite, dépêche-toi, Arielle, les années passent vite, vite…

 

 

MARGUERITE DURAS ET  L’AMANTE ANGLAISE SE REVOIENTAffiche-Amante-Anglaise-40x60-bis.jpg

 

C’est une pièce dure, très dure.  Et les mots de la DURAS ne sont pas faits pour adoucir les choses.

Sujet terrible, un fait-divers (DURAS aimait beaucoup les faits-divers) survenu en 1949  :  Claire, 51 ans,  tue sa cousine sourde et muette, la découpe en morceaux et les jette dans le wagon d’un train qui passe.   Souriant, non ?

La mise en scène de Nicolas PIGNON fait de l’interrogatoire initial un vrai huis clos avec le public.

On parle beaucoup de l’assassin avant qu’elle n’entre en scène.  Contrrairement aux précédentes interprétations, Elisabeth MACOCCO  joue l’élégance et la dignité avant de sombrer dans la folie.  Les autres arrivaient l’œil hagard, débraillées, elle est en robe noire très stricte, bijoux, maquillage.  A  la fin de l’interrogatoire  elle baisse pavillon.  C’est certainement très captivant, mais un peu lugubre tout de même.  C’est au Théâtre Artistic  Athévains,  Paris 11eme. Si vous avez un GPS c’est mieux.

Mais lire la pièce dans le texte, c’est encore mieux.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives d'actualités
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 17:25

Vous avez bien compris que Tentative d’Evasion c’est le titre de ma future pièce montée.  J’ai décidé, en attendant le début des répétitions, de vous

livrer quelques extraits.  Des répliques qui, j’espère, vous donneront envie d’aller voir la pièce…

                        tExtrait de la scène 1)

              « CHARLES,  désignant l’aquarium

                C'est beau, non ? 

                LUC

                Ecoute, ça n'est qu'une vitre avec des bestioles qui s'agitent derrière...

                 CHARLES

                 Comme une télé.

                 LUC, surpris

                Si tu veux, oui... comme une télé...

                CHARLES

                Oui, mais beaucoup plus reposant.

                LUC

                Si tu veux…  Mais dis-moi, tu l'as mise où, du coup, ta télé ?

                CHARLES, sardonique

                Ah ah…. »

 

C’est le début du suspense.  LUC ira ensuite de surprise en consternation.

Elle est drôle, cette pièce. A bientôt, chers amis printaniers.

Miss Comédie

 

 

Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives
commenter cet article
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 15:01

Vanessa-Paradis.jpeg.jpg

VANESSA PARADIS, belle ado qui chante Joe le Taxi, belle noiseuse dans NOCES BLANCHES, belle de chez belle dans LA FILLE SUR LE PONT, elle prend de l’âge et voilà, elle est toujours aussi belle dans L’ARNACOEUR..

  Tout le monde l’adore.  On lui a même pardonné de ne plus vivre en France mais son  sens du devoir conjugal inspire le respect.  Johnny DEPP  vit à Los Angeles, elle vivra à Los Angeles et ses enfants iront à l’école à Los Angeles; même si ella a gardé une petite maison dans le Midi de la Frrance...

De temps en temps elle donne des nouvelles, un CD, une tournée, un film… Ca n’est pas toujours un triomphe, mais ça plait bien aux Français qui se  méfient des triomphateurs.

Pourtant là, c’est parti pour faire un méga succès.   Et Romain DURIS n’y est pas tout à fait étranger…

Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Petit lever de rideau
commenter cet article
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 14:53

EMMANUELLE BEART  A TOUT JUSTEEmmanuelle-Beart_closer_star_large-copie-1.jpg

 

 

Une autre belle éternelle.  Mais un tout autre genre.  Elle, ne donne pas dans la fleurette. Depuis longtemps ses choix sont guidés par ses IDÉES, idéaux, idéologies.  De bons films provocants parfois mais qui posent des questions.  Moi, ils me posent  des problèmes, mais c’est que j’ai une cervelle d’oiseau.    Depuis JEAN DE FLORETTE et MANON DES SOURCES, elle a pris du poids, intellectuellement j’entends. 

Après douze ans d’absence, elle remonte sur les planches.  Mais c’est qu’elle a enfin trouvé le projet qui avait un sens, «pas un rôle de plus, mais quelque chose qui suppose un engagement sincère. »  Ah, voilà le mot.  Emmanuelle BEART est quelqu’un qui S’ENGAGE. 

Avec LES JUSTES d’Albert CAMUS, elle est servie.  Dora, son personnage, est au centre d’un groupe de terroristes qui croient en la légitimité de leur combat. 

Maria CASARES a créé le rôle en 1949, dirigée par CAMUS.  Ici, au Théâtre National de Bretagne à Rennes, c’est Stanislas NORDEY qui mène l’équipe.

A part son rôle, ce qui plait à Emmanuelle BEART dans cette aventure, c’est qu’en reprenant la pièce en avril au Théâtre de la Colline, elle ne changera pas de statut.  Elle sera toujours la vedette du spectacle, mais touchera le même cachet que le reste de la troupe. 

 

BELLE VICTOIRE POUR LES PINK FLOYDpink-floyd-2005-live-8.jpg

 

Ce sont des géants !  Ils sont juste derrière les BEATLES pour le nombre d’albums vendus dans le monde.   On a tous dans notre iPod un ou plusieurs de leurs albums inspirés, au minimum un morceau, MONEY ou LUCY IN THE SKY WITH DIAMONDS… ou THE WALL…

Oui et bien télécharger un morceau des PINK FLOYD est désormais interdit !

Les quatre compères anglais qui arborent aujourd’hui des sourires éclatants sous une chevelure neigeuse,  ont gagné leur procès contre leur maison de disques EMI.

Il faudra donc télécharger l’album entier.  Mais qui s’en plaindrait ?  Ca n’est que justice, puis que chaque morceau est partie intégrante d’une seule et même mélodie, d’un seul et même thème.

 

BELLE ÉPOQUE POUR LE BUS PALLADIUM

 

Christopher THOMPSON  nous offre un beau flash back sur la jeunesse du rock, avec son film BUS PALLADIUM.   Que des inconnus ou presque, c’est une histoire triste, celle de quatre copains qui dans les années 80 ont essayé de grimper à l’échelle de la gloire.  

Le film montre le BUS PALLADIUM tel qu’il est aujourd’hui, c’est à-dire pas très différent de celui des annéle-bus-palladium.jpges 60.

Qui a créé le BUS PALLADIUM ?  C’est un Anglais, James ARCHE, qui a eu l’idée d’aider les jeunes banlieusards à venir faire la fête à Paris, en créant un service de bus qui allait les chercher et les ramener à certains points des portes de Paris.   Et puis, il a décidé que la musique qu’il leur offrirait serait live, ce fut donc les débuts de  Long Chris, Johnny Hallyday, les Chaussettes Noires, etc…

 

Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives d'actualités
commenter cet article
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 14:49

 

 

Oui, alors, elle dort, ta pièce ?  Ca piétine ou quoi ?  Tu ne nous en parles plus, où ça en est ?  C’est à l’eau ?

Mais non !  Je vous l’ai dit, avant le début des répétitions, il n’y a pas grand-chose à raconter,  je vous ai parlé de mes problèmes d’aquarium, ils sont réglés, maintenant on parle  des décors, comment va être le canapé, s’il faut un seul fauteuil ou deux, et quoi sur les murs, et tout ça.

C’est  rébarbatif, c’est l’envers du décor, ça n’a rien de passionnant pour un lecteur, à part l’imaginaire qu’il déclenche avant le spectacle. Oui, vous le verriez comment, vous, le décor de la pièce ? Vous vous souvenez du résumé ?  Tiens, je vous le redonne.

Quand la télévision rend fou…

Profitant d’une absence de sa femme, CHARLES s’est débarrassé de la télé, sa bête noire, pour la remplacer par

un bel aquarium.    Malgré tous les efforts de son mari  pour meubler gaîment  leurs soirées, MARYLOU ne sera pas totalement convaincue de l’intérêt de l’échange, et LUC, l’ami du couple, sera le témoin impuissant  de la montée du délire conjugal. Autour de l’aquarium et de ses poissons les trois protagonistes font assaut d’imagination pour profiter de la télé… sans la télé.

L'action se déroule dans un seul décor qui deviendra tour à tour le salon de CHARLES puis le salon de LUC  grâce à un jeu

de lumière masquant une partie du décor pour éclairer l’autre.

 

Alors voilà, essayez de vous imaginer dans quel décor vont évoluer ces trois personnages autour du bel aquarium ?

A très bientôt,

Miss Comédie

 

 

 

Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives
commenter cet article
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 18:52

`

Savoureux,  piquant, abondant, inventif, souvent cru mais bien assaisonné,

il est servi par un Edouard BAER déchaîné et complètement toqué.01984510-photo-edouard-baer

 

Au milieu de sa brigade à la langue bien pendue, il joue les chefs avec

maestria.   Sa spécialité ?   la salade, sous toutes ses formes avec une pointe 

de gouaille  et le piment parigot.

 

Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Petit lever de rideau
commenter cet article
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 18:45

EDOUARD BAER FAIT MIAM MIAMMiam-Miam_theatre_fiche_spectacle_une.jpg

 

Plateau garni pour un Restaurant sans queue ni tête, où les serveurs sont nés dans la rue et les cuistots sont plutôt doués pour la plonge.

Léa DRUCKER est croustillante face à un Edouard BAER  déjanté.

Il aligne les monologues comme des cavalcades,  on n’a même pas le temps de rire d’une phrase que la suivante est encore plus poilante, est-ce qu’il improvise ? Non non, il n’improvise pas, tout ça est écrit et ça tient la route, il ne se laisse pas déraper, c’est tenu en laisse courte, tout un art.

J’aime ce petit accent précieux qu’il a parfois, comme pour contrecarrer la possible vulgarité d’une réplique…

MIAM-MIAM c’est sans ambiguïté, le titre n’a pas été trouvé dans Le Discours de la Méthode,  et ça fonctionne comme prévu.   Bien sûr, il faut aimer Edouard BAER.   Certaines interviews ou  prestations un peu ratées l’ont fait prendre en grippe par des esprits chagrins.  Il a des côtés un peu m’as-tu-vu, c’est moi le plus fort » qui peuvent agacer. 

Mais le voir et l’entendre en scène, c’est pas l’homme, c’est l’acteur et il est génial.

 

YVES SAINT-LAURENT FAIT POIREAUTER DEHORSexposition-yves-saint-laurent-40-ans-de-creation-au-petit-p.jpg

 

Au Petit Palais, c’est rare qu’on ne poireaute pas, il y a toujours des expositions tendance qui font venir les foules.  Alors l’Expo SAINT-LAURENT, c’était fatal.   Heureusement il faisait beau et la Marie-Charlotte est un bon bateau.

J’étais avec une bonne copine, nous bavardions allègrement et n’avons pas vu passer le temps.  A l’intérieur il faut montrer le contenu de son sac, comme à Roissy, et ils font entrer les gens trente par trente.   C’est une grande expo.

Les modèles de SAINT-LAURENT sont magnifiquement mis en scène, époque par époque, thèmes par thèmes, dans une lumière éblouissante ----- non, hélas, dans une pénombre trouée ça et là de spots bien dirigés, mais à mon avis, tout ça est très nébuleux, sombre, à la mode, quoi.

Quel talent échelonné sur des décennies, quelle inventivité, quelle intuition de l’Elégance, quelle pureté d’intentions !  L’Elégance seule  était son but.  Pas l’esbroufe, pas le sex-appeal, pas le commerce.

Le voilà nu,  gigantesque, là-bas  sur le mur du fond,  toujours cette photo provocatrice qui est comme un démenti à cette pureté mais çà ce sont les organisateurs qui l’ont voulu, la photo en elle-même est un chef-d’œuvre de rigueur.

Sur la couverture de MATCH ils ont décidé de lui accoler la CASTA nue, et là ça devient carrément porno.  Je pense que Yves SAINT-LAURENT aurait vomi dans son plat d’argent s’il avait vu ce montage.   Lui qui n’aimait les femmes que pour les couvrir de parures qui les rendaient  plus lointaines…

 

YASMINA REZA REPASSE LE PLATyasmina-reza.jpg

 

Ce n’est pas vraiment du réchauffé puisqu’elle a changé le mode de cuisson,  mais  son film CHICAS qui vient de sortir est le remake de sa pièce UNE PIECE ESPAGNOLE, qui n’avait eu aucun succès en 2004 avec, pourtant, des noms prestigieux à l’affiche : Luc BONDY à la mise en scène, Bulle OGIER, la mère, Thierry FORTINEAU, Marianne DENICOURT, André MARCON, Dominique RAYMOND…

Têtue, Yasmina REZA ne s’avoue pas vaincue, elle passe au septième ART…

Avec toujours des noms prestigieux à l’affiche.

Il paraît que cette fois, la mayonnaise prend.  Ca marche.  Je vous donnerai mon avis quand je l’aurai vu.

 

 

Repost 0
Published by Miss Comédie - dans Archives d'actualités
commenter cet article

  • Miss Comédie
  • Miss Comédie c’est moi, Barbara Laurent-Ogier. 
Mes initiales m’ont récemment fait bifurquer.  De comédienne- auteur dramatique,  je suis devenue  blogueuse, ça élargit considérablement la cible.
  • Miss Comédie c’est moi, Barbara Laurent-Ogier. Mes initiales m’ont récemment fait bifurquer. De comédienne- auteur dramatique, je suis devenue blogueuse, ça élargit considérablement la cible.

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche