Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 08:02

 

Extrait de la scène 5.

Un autre soir.  Charles invente un nouveau jeu pour occuper leur soirée sans télé.

 

CHARLES

Tu as éteint ton portable ?

MARYLOU

Non.

CHARLES

Eteins-le. Nous devons être tranquilles.

MARYLOU s'exécute.

Je vais maintenant te raconter une histoire.

Elle s'installe dans le canapé dans une attitude d'écoute attentive.                           

CHARLES, cherchant ses mots

Voilà.  Et bien... c'était ce matin...   Je sortais du métro et je marchais place de la Bastille vers mon bureau, tranquillement, et tout-à-coup... je t'ai vue.

MARYLOU

Moi ?

CHARLES

Toi, oui, toi, dans ton imperméable beige serré à la taille.  Tu marchais assez vite, à ... voyons... une centaine de mètres devant moi, et j'ai eu un coup au coeur.  Bon dieu, je me suis dit, où va-t-elle ?

MARYLOU

Mais ce n’est pas mon quartier ! Je travaille à la Muette !

CHARLES

Justement !  L'Institut est à la Muette, tu ne pouvais pas être là devant moi,  place de la Bastille  !  J'ai eu l'idée fulgurante et atroce que tu me trompais.

MARYLOU, riant

Voyons...

CHARLES, furieux, se plante devant elle

Quoi voyons ?  Est-ce que c'est une chose qui n'arrive qu'aux autres ?   As-tu cette naïveté imbécile qui consiste à croire que l'autre est au-dessus de tout soupçon ?

MARYLOU, un peu inquiète

Ecoute... qu’est-ce qui te prend ?

CHARLES

Ne m'interromps pas !  Donc, je t'ai suivie.  J'étais si inquiet, si dérouté, que j'ai oublié le bureau.  Je voulais savoir où tu allais.

MARYLOU

Bon, nous savons tous les deux à cette minute, n'est-ce pas, que ce n'était pas moi ?  Puisque j’étais comme tous les jours à l’Institut Neurolinguistique, chaussée de la Muette à Paris ?

 

Il s'arrête au milieu de salon et la regarde.

CHARLES

Est-ce que tu as décidé de tout saboter ?  Est-ce que tu es capable d'écouter une histoire jusqu'au bout sans...

MARYLOU

Oui, oui, pardon, continue.  (à part)   Il invente.

 

(à suivre)

 

Et si c’était vrai ?   Le spectateur va un peu se poser des questions, comme

Marylou.  C’est très bien, ça.  Le suspense est bon pour le spectacle.

a bientôt donc, pour la suite de la petite musique.

Miss Comédie

.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche