Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus :« Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux diners en ville car c’est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité, jouez la comédie. » Jean-Luc Godard :« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras :« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

PIECE MONTÉE OU PAS MONTÉE ?


 

 

point-d-interrogation.jpgOui, on est en plein suspense.  Première étape : LE SUSPENSE.

J’ai l’air fin, moi avec mes projets, que j’ai eu le tort de vous annoncer trop tôt.

Cette pièce dont je vous annonçais le making-off, et bien ça piétine, mon metteur en scène et premier rôle  est aux abonnés absents.  J’espère toutefois qu’il n’a pas renoncé à ce projet, qui était un très beau projet ma foi, et qui nous promettait bien du bonheur.

Maintenant écoutez bien !  Cette entrée en matière qui peut sembler pessimiste, est déjà l’avant-propos du récit lui-même.   Je m’explique :  tout projet théâtral ou cinématographique se doit de passer par  les stades successifs  de l’incertitude, du doute, des problèmes d’argent,  du risque de capotage, du renoncement puis du rattrapage de l’un ou l’autre des intervenants, pour arriver, si tout va bien, à poser la première pierre qui est en l’occurrence, soit la Première Répétition, soit le Premier Tour de Manivelle.

Un parcours initiatique, finalement.

Donc, restons dans le suspense pour l’instant et regardons autour de nous le monde qui tourne, et la terre qui tremble.  Nous regardons les images de Haïti comme on regarde un film d’horreur.  Mais la réalité est inregardable.

A bientôt !

Miss Comédie

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article