Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MES CROONERS EN OR MASSIF

 

NAT  KING  COLE,   UNFORGETTABLE

C’est lui le plus grand crooner des années 50.   Ses parents, comme J.S BACH, ont eu treize enfants, et cinq seulement ont survécu, dont Nathaniel, dit NAT.   KING c’est venu plus tard, avec la gloire.

Encore  un  dont le papa était pasteur et la maman chef des chœurs dans l’église de leur ville, et le petit Nat chante à la chorale et joue de l’orgue le dimanche, chapeauté par sa maman.

Louis ARMSTRONG  régnait sur la planète jazz et NAT était fasciné par sa musique.

Le NAT COLE TRIO devient le NAT KING COLE trio lorsque Nat a l’idée de chanter pour animer un peu le spectacle.  Good idea, la cote monte en flèche.

On l’invite  à Las VEGAS.    Mais en cette année 1946 les Noirs sont encore exclus du Casino où se produit Nat KING COLE et lorsqu’il l’apprend, il rompt son contrat et refuse d’y jouer.

Et puis c’est l’escalade.  Le premier album enregistré, avec la chanson I  LOVE YOU FOR SENTIMENTAL REASONS,  fait un tabac.  D’autres suivent sur la lancée.  1950 :  sortie de MONA LISA, une chanson que Nat n’aimait pas et qui se vend à plus de 3 millions d’exemplaires.

1951 : l’album UNFORGETTABLE YOU explose les ventes.

Tournée en Europe. En 1960, la reine ELISABETH l’invite à chanter au Palais Victoria.  Maintenant, on l’invite à « chanter », plus à jouer.  Cependant, il s’accompagne toujours au piano, ce qui ajoute à son charme…

Sa voix de velours nous donne encore le frisson…

Malgré sa popularité, il était Noir et ça cette épooque-là ça ne pardonnait pas. Lorsqu’il voulut s’installer à Los Angeles dans le quartier riche, habité exclusivement par des Blancs, il reçut une lettre signée de tout le voisinage lui indiquant que ce quartier était interdit aux «personnes indésirables », à quoi Nat répondit par une autre lettre, affirmant que s’il rencontrait un jour ce genre de personnes, il le leur ferait savoir.

NAT KING COLE est mort du cancer du poumon à 45 ans, après avoir enregistré son dernier album : L-O-V-E…..

 

 FRANK  SINATRA,   THE VOICE

Trois ans de plus que NAT KING COLE, il a mené sa carrière  à la même époque mais comme il était Blanc, il a eu la gloire plus rapide et plusfacile.

Et puis, il a fait du cinéma, et ça, surtout avec des réalisateurs siciliens comme lui, ça aide.

Quand même, ses disques se sont bien vendus : 150 millions au total !

Bref, carrière internationale et pluridisciplinaire, yeux bleus et morale absente, c’était un voyou mais de haute volée.

Qui peut dire s’il a trempé dans l’assassinat des KENNEDY ?

Depuis ses débuts en 1940 comme chanteur dans l’orchestre de Tommy Doorsey, chaque année a été marquée par un pas de plus dans la célébrité.

Cinéma et disques à part égale, avec des crêtes de vague comme en 1953 le mythique TANT QU’IL Y AURA DES HOMMES où on le voit dans une scène d’anthologie se rouler une pelle sur la plage avec              qui lui vaut un Oscar.

Comme en 1955, L’HOMME AU BRAS D’OR, avec Kim NOVAK,

Comme en 1956, la chanson I’VE GOT YOU UNDER MY SKIN.

J’en saute un max pour arriver à STRANGER IN THE NIGHT, en 1966, succès planétaire encore aujourd’hui.

Heureux en amour, il eut la chance d’avoir Ava GARDNER  légalement dans son lit,  après quoi il fit des choix plus discutables.

Et aussi : comment peut-on être à la fois ami avec la famille KENNEDY,  Grace KELLY et… Lucky LUCIANO et Willie MORETTI le big boss de la MAFIA ?

SINATRA avait plusieurs voix, la voix mauvais genre, la voix sexe, la voix jazzy, mais la seule qui le rendait aimable était sa voix blues, chargée  de nostalgie et de douceur.

Il est mort en décembre 1995.  Je ne sais pas comment ni pourquoi.

 

 

ADELE BLANC-SEC, TAMBOUR BATTANTlouise_bourgoin_reference.jpg

 

Au début, on trouve qu’il y a beaucoup de bruit et on comprends rien. Comme souvent, il faut un moment pour entrer dans le jeu.

Que dire de ce film ?  Un peu brouillon quand même, mais surtout, il y a LOUISE BOURGOIN, une nature !  Elle est belle mais pas nunuche, elle a du tempérament mais sans vulgarit,  et elle l’avait déjà montré dans LA FILLE DE MONACO.

Autour d’elle il y a quelques zombies assez drôles, mais elle occupe l’espace !

Elle chevauche un oiseau géant comme dans AVATAR, il y a quelques belles images (pas beaucoup) dont celles de la partie de tennis tragique mais je n’en dirai pas plus.   Bref, c’est pas mal,  mais c’est surtout la Bourgoinette qui vaut le détour.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article