Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus :« Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux diners en ville car c’est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité, jouez la comédie. » Jean-Luc Godard :« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras :« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

C'EST UN AUTRE QUI LE DIT

Changement d’humeur, et d’humoriste ! Voici les annotations perfides de Pierre DESPROGES sur son Almanach de l’année 1988 . Ouvrons-le à la semaine du 21 au 27 août, puisque nous y sommes. Il y a 7 rubriques. Prenons la première : « LE CON DE LA SEMAINE ». On lit ceci : « Léo Ferré, dont les anarchistes sincères fêteront jeudi le 73ème anniversaire, ne figure pas dans l’annuaire. Il est dans le Who is who. Un buste du chanteur sur un socle illustre le propos. Méchant, non ? Et bien c’est une des plus gentilles. L’Almanach est un ramassis de sarcasmes, quolibets et tirs à boulets rouges sur tous les personnages marquants de l’année. Lundi je vous en balancerai une pas piquée des vers sur l’un de nos plus sympathiques hommes d’Etat actuels. Hou, Desproges, qui se moquait aussi de lui-même : « Plus cancéreux que moi, tumeur. » Tout ça n'est pas très réjouissant. Mais vous êtes en vacances et l'humeur est encore au beau fixe, non ? Vous en rirez sûrement. A bientôt, Miss COMEDIE
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article