Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 08:01
LES CHOREGIES D’ORANGE :  FACE AI MUR DU SON !
Ca c’est du grand spectacle.  Il faut retenir un an à l’avance ou presque.  Ici le public est féru d’art lyrique, et on ne la lui fait pas. Tout ça est un peu snob mais de haute volée. (Rien à voir pourtant avec AIX ! Le dessus du panier…)  Seulement parfois, le spectacle est ruiné par le mistral contre lequel on ne peut rien et qui emporte les plus belles voix jusqu’aux Saintes-Marie !

Depuis quand ?
Un Festival s’y déroulait chaque année depuis 1869 sous le nom de « Fêtes romaines » puis en 1902 prit le nom de « Chorégies ». Depuis 1971 dans sa forme actuelle.
Ca se passe où ?
Et bien au Théâtre antique, bien sûr.
Edifié sous l’empereur Auguste, au 1er siècle de notre ère. Comme le théâtre de Vienne, d’ailleurs.
C’est le théâtre romain le mieux conservé en Occident. Ce qui fait le prestige de ce monume,nt, c’est son mur de scène qui subsiste encore avec sa hauteur d’origine (103m par 37m de large !) Un mur impressionnant,  énorme ! Louis XIV s’exclame en le voyant : « C’est le plus beau mur de mon royaume ! » et encore il n’a pas écouté LA CALLAS chanter CARMEN devant ce mur…
Avec qui ?
Cette année, trois opéras se partagent la programmation, chacun joués deux fois comme il est d’usage à Orange :
LA TRAVIATA mise en scène Frédéric BELIER-GARCIA  - CAVALERIA RUSTICANA de Mascagni ET PAILLASSE de Leoncavallo ces deux dernières étant dirigées au pupitre par Georges PRETRE et les rôles titres chantés par Béatrice URIA-MONZON et Roberto ALAGNA !
Gageons que les 10 000 places qui se sont vendues à prix d’or seront intégralement occupées par les fans qui savent qu’à Orange on ne vient pas sans coussin car les gradins sont durs et les opéras parfois très longs…


ALAIN CHABAT : LA BD FAIT SON  CINEMA

DUJARDIN  joue Lucky Luke, CHABAT adapte et tourne MARSUPILAMI.
Il vient de tourner dans LA NUIT AU MUSEE 2 aux côtés de Ben Stiller, une expérience qui laisse des traces.
Il a pris des notes et appliquera bientôt les principes militaires qui font les réussites des block-busters.
Il est fort en bande dessinée. La preuve, on l’a balancé conseiller artistique sur l’adaptation du PETIT NICOLAS.
Le film qu’il prépare, MARSUPILAMI, il l’a en  tête depuis des années.  Son souci : comme pour Dujardin, être crédible en Marsupilami et ne pas trahir la pensée de Frankin. Une chose me turlupine : comment un mec peut-il se transformer
en animal à très longue queue ?
Le nom de CHABAT sur un générique, c’est payant. (Je déteste le mot « bankable »).  Alors, un doublé gagnant : DUJARDIN/LUCKY LUKE,   CHABAT/MARSUPILAMI ?


FLASH  INFO THEATRE

Ils ont fait un tabac à Lyon au café-théâtre LE NOMBRIL DU MONDE, les voilà à Paris à la Gaîté-Montparnasse.
Thierry BUENAFUENTE et sa pièce bien nommée « PIECE DETACHEE » vont faire rire les Parisiens à partir de ce soir.
C’est l’histoire d’amis qui se retrouvent pour fêter ensemble le 31 décembre. Or, ils ne se sont pas vus depuis deux ans…
Surprise surprise… 
En même temps que son talent de comique déjà reconnu, Thierry BUENAFUENTE nous donne à découvrir son talent de plume… très efficace.
Ca tombe bien, au moment où les autres font relâche, eux vont prende le relais tout l’été jusqu’à Noël, bien joué !

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche