Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 09:34
I-PHONE  TOUS LES POUVOIRS ?

Vous avez certainement vécu ça : vous êtes au milieu d’un groupe d’amis, vous discutez,  et tout-à-coup l’un des mecs sort de sa poche un portable, se met à tapoter dessus et prend un air faussement détaché : « j’ai un mail ! ».  Si personne ne réagit, il tapote encore et brandit son portable : « vous savez ce que je peux faire avec ça ?  Tout, je peux tout faire.  Regardez : je suis localisé, l’ PHONE affiche l’adresse d’ici. Et je ne lui ai rien dit !  Et regardez…. j’ai l’heure de Tokio. Vous voulez savoir quoi ?  j’appelle Google »
Le groupe s’extasie cinq minutes puis zappe alors il s’en prend à vous  : « Regarde !! Je te prends en photo et tu vas la retrouver dans ta messagerie !… Tu as vu ?  Et tu sais quoi ?  Je reçois toutes les chaînes TV ! " » Un peu étourdie vous essayez de lui échapper  mais il vous poursuit, son I’PHONE brandi comme un trophée.
Tout le monde s’en fout, mais le possesseur d’un I’PHONE se voit investi de pouvoirs surnaturels, il a dépassé le stade des petits joueurs, il peut TOUT faire.
Ils sont tous comme ça.  Il faut leur pardonner, ils vivent le stade initial de la génération I’PHONE, bientôt tout le monde aura le sien et l’expérience sera banale.
Le détail qui chiffonne un peu : doit-on prononcer  i- phone ou aïe phone ? 
En tout cas, c’est un ras de marée. Depuis juillet dernier, +600 000 IPHONE ont été vendus aux Etats-Unis, 70 000 au Japon,
69 000 en Allemagne, 67 000 en France, 55 000 en Espagne,
29 000 au Royaume-Uni.  La France quatrième pays demandeur d’I PHONE !



ILS NOUS MENENT PAR LE BOUT DU NEZ

Ils s’emparent d’un événement souvent mineur et décident de le rendre médiatique.  Qui, ?  Ben les journalistes.
Là, ils ont noté la sortie en haute définition du film « OSCAR », en même temps que la sortie d’une biographie de Louis de FENES.  Ils décident de mettre les projecteurs sur Louis DE FUNES.  Vous allez voir, on va en parler partout.
Pourquoi pas ?  Moi je suis pas contre, j’adorais de Funès.  Mais c’est toujours une sorte de dictature.  Pendant des années on l’ignore, on le critique, on le traite de clown grotesque, et puis un beau jour, quand on estime que l’époque est propice à son retour, on balance qu’il est génial.
Les journalistes ont  le pouvoir des mots, donc ils s’en servent.  Ils sont en général assez unanimes dans la corporation.
Voyez la grippe, porcine, asiatique, espagnole, on va tous bientôt mourir de la grippe. 
On se souvient de la vache folle et on se marre, sauf quand on pense au nombre de pauvres vaches abattues pour la santé publique, et au nombre de bouchers qui ont dû fermer boutique.
Et à plus grande échelle, et là c’est vraiment inquiétant, cette méga-frousse qu’ils veulent nous inoculer concernant la dégradation de la planète et non seulement ils nous foutent la trouille mais en plus, ils nous rendent responsables !  C’est nous les sales humains producteurs  d’ordures ménagères et autres saletés qui menons notre belle terre à sa perte..  Voilà un exemple du pouvoir transformé en dictature.  Parce  que la terre, elle les a pas attendus pour se tranformer, se réchauffer, se refroidir, s’inonder et s’assécher au cours de son histoire.

 
KUNG-FU AVAIT TOUS LES POUVOIRS

Il survivait à toutes les galères, à tous les pièges, à tous les dangers. Il s’appelait Caine mais on lappelait Kung-Fu, du nom de la série qui nous fascinait dans les années soixante.
De sales rumeurs courent autour de la mort de David CARRADINE. Il faut espérer qu’elles sont le fruit de l’imagination tordue de la presse thaïlandaise. L’agent de David CARRADINE a démenti le suicide accidentel lié à un acte sexuel.
Dans KILL BILL il jouait le méchant.  Mais ce film avait relancé sa carrière.
Moi, je le revois, c’est très loin, en être invincible et pur, en ascète initié aux secrets du kung fu.  Malgré le côté ésotérique de la série, elle nous passionnait, petits et grands.
Les scénaristes inventaient chaque semaine desaventures complètement fantastiques dans des décors au charme exotique et un peu effrayant.  J’aimerais bien revoir cette série, tout comme LES ROIS MAUDITS, le feuilleton le plus grandiose qu’ait jamais produit notre télévision.






Partager cet article

Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche