Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« L’imagination est plus importante que le savoir » Albert Einstein

LES AMOUREUX DE LA SALLE D'ATTENTE - scène 34

La sale d’attente.
LUI, LA DAME

SE TROMPER DE BONHEUR ?


LA DAME
Oh, voyez-vous, des boutons sur tout le corps, ça ne me donne pas spécialement  envie de rire.
LUI (se tapant le front)
Ah, vraiment, les femmes, non vraiment, les femmes !...
LA DAME (le regardant férocement)
Quoi les femmes.... Est-ce que je vous demande si votre allergie est typiquement masculine, moi ?
LUI
Non, excusez-moi, mais cette histoire de vieux vêtements, pour moi c’est... cousu de fil blanc...  non ?
LA DAME
Je n’ai pas à m’expliquer de mon allergie avec vous. (A part)
Les hommes n’y comprennent rien.
LUI
Rien.
LA DAME
Vous spécialement, vous n’avez pas l’air doué.  Depuis le temps que je vous vois tourner autour de cette dame et que rien ne se passe...
LUI
Qu’est-ce que vous en savez ?
LA DAME
Je vous vois tous les deux, vous êtes sinistres. Vous n’irradiez pas le bonheur.
LUI
Le bonheur m’apparaît comme l’ennemi juré des femmes.  Par tous les moyens elles cherchent à l’éviter.
LA DAME
C’est qu’il ne faut pas se tromper de bonheur...
LUI
Se tromper de bonheur... Mais le bonheur c’est tout simple, ça tombe sous le sens, c’est fulgurant, on ne peut pas se tromper, quand il est là il crève les yeux !  Et vous, vous restez là à douter, à vous demander ... “et si ça n’était pas ça le bonheur” et patati et patata..et pendant ce temps-là,  le bonheur...  il se taille !

(A suivre)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article