Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« L’imagination est plus importante que le savoir » Albert Einstein

LES AMOUREUX DE LA SALLE D'ATTENTE - scène 32

La sale d’attente.
LUI,  LA DAME
SALON TELE…
           

La salle d’attente.  Il y a maintenant dans un coin de la pièce un poste de télévision qui passe une bande enregistrée de publicités ou de documentaires.  LUI est assis contre la fenêtre, le dos tourné au poste TV, les bras croisés.
La porte s’ouvre doucement.  La tête de LA DAME apparaît puis elle entre sans bruit et va s’asseoir face au poste, qu’elle regarde avec curiosité.  Elle jette un regard à Maxime, qui fait comme s’il ne l’avait pas vue entrer.

LA DAME
Ils ont acheté une télé...  (elle le regarde en souriant) c’est une bonne idée...  C’est rigolo, non ?
LUI (sans tourner la tête)
Hmm.
LA DAME
Oui, c’est vivant...  C’est mieux que des vieux magazines, non ?
(Il ne daigne pas répondre.)
 Vous ne regardez pas ?
LUI
Non.  Je reste dans mes pensées.
LA DAME
Elles sont plus drôles, vos pensées ?
LUI
Non.  Elles sont extrêmement morbides, et c’est ça qui me plait. Je préfère mes pensées morbides à leurs émissions marrantes.
LA DAME
Ah, bon.  Vous voulez peut-être que l’on éteigne ?
LUI
Je m’en fous.
LA DAME
Madame Aufray va bien ?
LUI
Oui.
LA DAME
Elle n’est pas venue avec vous ?
LUI
Elle est au ski.
LA DAME
Ah ! (un temps) Elle a de la chance.
LUI, distraitement
Òui, elle a de la chance.
LA DAME
Vous allez la retrouver ?
LUI
Non.  (un temps)  Je... j’ai du travail.  Ecoutez,  je dois préparer dans ma tête ce que je vais dire au docteur, je n’ai pas envie de parler.
LA DAME
Oh, excusez-moi.  Je me tais.
Elle s’absorbe dans la contemplation du poste TV.
(A suivre)
____________________________________________________

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article