Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 08:31
C’EST AUJOURD’HUI…


Encore un coup d’envoi.  Mais ce soir, rien d’extraordinaire après la Cérémonie d’Ouverture que l’on pourra savourer sur Canal +. Il faudra attendre vendredi pour retrouver Jane CAMPION, de retour à Cannes après sa magistrale LECON DE PIANO.
Ensuite, cela ira crescendo mais le spectacle, à Cannes, n’est pas seulement au Palais, il est sur la Croisette, sur la plage, sur les plateaux de télé, et plus encore que les films ce sont les potins, les photos et les surprises qui foisonnent.
La présidente du jury, Isabelle HUPPERT, a déjà fait son travail en amont.  Interviews, photos couture, souvenirs…. C’est une vieille routière, malgré son visage toujours juvénile.
Apercevra-t-on la Grande Catherine ?  Elle se fait de plus en plus rare, hélas, sa beauté s’évanouit doucement et elle doit souffrir en silence.
Nous saurons au jour le jour qui seront les gagnants de cette foire aux TALENTS...   et aux vanités.


 Il ne l’a peut-être pas fait exprès, mais Gilles JACOB, le presque octogénaire Président du FESTIVAL DE CANNES, a écrit un livre de souvenirs qui sort cette semaine en librairie.  Ca s’appelle « LA VIE PASSERA COMME UN REVE ».  Très beau titre…  Sa vie à lui, a dû passer entre rêve et cauchemar ! Mais son livre doit être une vraie malle aux trésors, pour peu qu’on aime le cinéma.





C’ETAIT   HIER…

La galerie de portraits que je vous offre cette semaine est signée TRAVERSO.  L’illustre famille de photographes cannois  qui ont couvert le Festival de Cannes depuis sa création.
Aujourd’hui, Martine CAROL dans son bain de foule, en 1958.
C’était pour quel film ?  LOLA MONTES ?  (si vous le savez, vous pouvez répondre !)



Partager cet article

Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche