Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 08:26
 DE LA PLUIE ET DU BEAU TEMPS


Vous connaissez Catherine LABORDE, la miss Météo numéro 2 sur TF1.  Elle vous a peut-être agacée, comme moi, par son élocution frémissante et ses mines complices.
Et bien, il faut revoir votre opinion car cette femme n’est pas n’importe qui.  Elle a écrit plusieurs livres, (dont un porte le titre curieux de « La Douce joie d’être trompée »), elle est comédienne à ses heures, une rose porte son nom, oui ! et son dernier livre est  loin d’être une bluette : « MARIA DEL PILAR ».  Elle a patiemment reconstitué le puzzle de la vie de ses parents et cela donne un récit vraiment émouvant. Sa mère, Maria del Pilar, lui a donné l’image de l’amour brisé et inconsolé, d’une vie fracturée par la guerre.  Elle aimait son mari d’un amour d’amante, elle vivait avec lui dans la Résistance et ça s’est mal terminé pour eux. Arrêté, déporté, elle ne l’a jamais revu.  Quelle histoire désolante, encore une, engendrée par cette époque sinistre.  Et qu’il doit être difficile de rassembler les morceaux et de raconter !
Je ne regarderai plus Catherine Laborde avec un demi-sourire.  Elle nous raconte la météo avec dans sa tête d’autres pluies, d’autres larmes et d’autres étoiles disparues.

Y A D’LA JOIE
Il a raison, Jean-Louis Fournier. Il dit que Trenet est le plus grand poète de notre génération, qu’il écrit des phrases sublimes sans vouloir « faire joli ».  Ca sort du coeur et ça nous va droit au coeur.  Sa tristesse est notre tristesse.
 Sa joie provoque notre joie.  Tout ça, plein de gens l’ont dit avant moi. Mais Trenet est un champ infini d’exploration, de méditation.  Il est un mystère que beaucoup continuent à chercher à percer.

Une question, qui apparemment, n’a rien à voir : « Pourquoi les handicapés n’aiment pas qu’on les plaigne ? »
La réponse est dans le livre de Jean-Louis FOURNIER « OU ON VA, PAPA ? » qui a reçu le Prix Fémina pour son approche tendre et humoristique de ce sujet délicat.
D’ailleurs, comme l’ajoutait joliment Olivier BELLAMY, « nous sommes tous des anormaux. »

A propos de beau temps, j’espère que ce week-end il fera beau à Saint-Etienne…




Partager cet article

Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche