Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus :« Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux diners en ville car c’est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité, jouez la comédie. » Jean-Luc Godard :« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras :« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

LA PISTE AUX ETOILES

Vous allez trouver aujourd’hui dans tous les medias les échos de
LA  23ème CEREMONIE DES MOLIERE d’hier soir.
Donc, la mienne, je vous la donnerai demain, elle sera moins noyée dans la masse.

Mais puisqu’il est question de gloire, je ne serai pas hors sujet en vous parlant d’une super star
qui refait surface avant de se lancer à nouveau dans les grands bains de foule.

MICHAEL JACKSON fait les boutiques de Beverly Hills pour trouver des bibelots pour sa maison.
C’est l’émeute !
L’arrivée dans sa limousine est hallucinante. Il n’est pas sorti de la voiture que les filles
 hurlent leur amour,  se bousculent, la foule s’amasse sur le trottoir, c’est pire que l’atterrissage d’Armstrong retour de la lune.
 D’ailleurs, n’est-il pas une créature d’outre-monde ?
Il a toujours autant d’allure.  Derrière son masque chirurgical il semble qu’il sourit.
Il porte une veste somptueuse. Sa démarche est féline, il a toujours vingt ans.
C’est un phénomène planétaire.  Je pense que cette sortie a été un test pour lui :
dans trois mois à Londres, il sera ovationné, en tout cas les concerts sont over-booked.
Mais comment va-t-il faire pour chanter avec son masque ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article