Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 08:23


PREMIER CLASH

La  sale d’attente.
LUI, ELLE

ELLE
Nous n’aurions pas dû revenir.

LUI
Ecoute, tu as une allergie, moi aussi. Nous sommes chez notre mé-de-cin.Tu as envie de guérir oui ou non ?
ELLE
Je me fous de mon allergie, maintenant. J’ai seulement peur que tu disparaisses, de l’autre côté de la porte. Que cette pièce voit aussi la fin de notre histoire.

LUI
Nous passerons ensemble.  Comme ça tu ne me lâcheras pas.

Elle se lève et va s’asseoir sur la chaise voisine de la sienne.  Il l’attire contre lui.
Un moment se passe.  On entend les bruits de la ville par la fenêtre, un klaxon retentit, il sursaute et s’immobilise, brusquement tendu.

LUI
Je n’ai pas appelé Thomas pour lui dire de ne pas m’attendre.

ELLE, se sépare de lui
Il aura compris.

LUI, inquiet, se lève, va à la fenêtre
Je ne crois pas.... Je devais le prendre à la fac à 5 heures...

ELLE
Je ne savais pas...

LUI
Je ne te l’ai pas dit pour ne pas compliquer les choses... Tu as tellement insisté pour que je prenne ce rendez-vous, à la même heure que toi...  Je m’étais promis de l’appeler sans faute...
(Il se lève, visiblement contrarié)
Tu me fais perdre la tête.

ELLE
Tu m’en veux.  Tu m’en veux de te vouloir partout près de moi.
Bientôt tu trouveras que je t’aime trop, tu voudras te libérer, t’échapper et ce sera la fin.

LUI
Mais non, mais non...

ELLE, le regarde d’un air pénétré
C’est étrange...

LUI, inquiet
Quoi ?

ELLE, parlant comme sur une inspiration subite
Nous ne sommes plus du tout les mêmes, aujourd’hui.

LUI
Plus les mêmes ?

ELLE
Non...Tu vois... si nous nous étions rencontrés... aujourd’hui pour la première fois, nous ne serions pas tombés amoureux.

Il semble saisi par cette révélation.

ELLE, l’air toujours absent
Ecoute...  Nous avons encore une chance... Nous pouvons encore revenir en arrière...  Tout peut encore être comme avant...

Il la regarde avec inquiétude.
ELLE
Tu peux  aller chercher ton fils...  Il ne s’est encore rien passé entre nous...

LUI
Ecoute, c’est fou ton histoire mais...

ELLE
Je ne te connais pas.  Fais comme si tu ne me connaissais pas. Va !

LUI
Mais, bordel, on est en plein rêve !  Ce n’est pas parce que j’ai parlé de ce rendez-vous avec Thomas, que tout est remis en question, tu vas arrêter ce jeu stupide, oui ?

ELLE, comme revenue sur terre
Voilà que je te retrouve comme au premier jour.  Pour  moi, rien n’est changé, tu m’attires toujours autant.  Pour toi, c’est autre chose.

LUI
Comment çà, c’est autre chose ?

ELLE
Oui, je sens une réticence.

LUI
Tu sens une réticence ?
ELLE
J’ai eu tort de te demander de venir à ce rendez-vous.  Il vaudrait beaucoup mieux que tu ne changes rien à tes habitudes.

LUI
Je sais ce que j’ai à faire.

ELLE
Va chercher Thomas.

LUI qui s’exaspère
Tu insistes ?

ELLE, calme
J’insiste.

LUI, furieux, ramasse sa veste et va vers la porte
Tu l’auras voulu.  J’en ai par-dessus la tête.

Il sort.  Elle reste immobile sur sa chaise.

(A SUIVRE)


Partager cet article

Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche