Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 08:31


L'AVENTURE COMMENCE.
...

Un mois plus tard.

La salle d’attente chez le même médecin.  Coup de sonnette.
Bruits de pas, de porte, de voix. 
La porte du fond s’ouvre.  Entrent Maxime et Sonia se tenant par la main.
Elle porte un manteau long à col de fourrure, des bottes.  Sa coiffure a changé.
Il est en veste de cuir sur des jeans noirs, chemise blanche, blazer de tweed sous sa veste, cheveux fous.  Son aspect est plus soigné qu’avant.
Ils restent un instant debout, à regarder la pièce, un vague sourire aux lèvres.

LUI
C’est un drôle d’endroit pour une rencontre, non ?

Il l’attire brusquement dans ses bras et l’embrasse fougueusement.  Elle se dégage.

ELLE
Arrête, pas ici, tu es fou...

LUI
Pourquoi ?

ELLE
C’est l’endroit où ne nous connaissons pas. 
Elle s’éloigne de lui et s’asseoit sur la chaise où elle était la première fois. Elle prend un magazine et commence à le feuilleter sans le regarder.

LUI
A quoi tu joues ?

ELLE
Tu m’avais demandé  l’heure.  Allez, recommence, c’est drôle, regarde, c’est le même endroit, nous étions seuls, tu ne me connaissais pas...

LUI
Justement.... C’est impossible aujourd’hui de te parler de la même façon.

ELLE
Essaie.

LUI, de mauvaise grâce.
Vous aviez rendez-vous à quelle heure ?

ELLE (jouant)
Quatre heures et quart. Pourquoi ? 

LUI, mollement
Parce qu’il est déjà quatre heure et... euh...

ELLE le coupe
Tu es mou.

LUI
Comment, je suis mou ?

ELLE
Oui...  Je t’assure que je n’aurais pas eu ce coup de foudre instantané si tu m’avais répondu sur ce ton-là... Tu étais nerveux, brutal, saturnien !

LUI
Saturnien ?

ELLE
C’est ce qui m’a plu, ce côté... sombre... infréquentable.



LUI
Pour quelqu’un d’infréquentable, je n’ai pas mis longtemps à tomber dans tes filets...

ELLE
C’est vrai... Il faut dire que l’histoire de la fourrière m’ a un peu aidée. Que pensais-tu de moi, toi, ce premier jour-là ?

LUI
Je t’ai d’abord trouvée belle... Rayonnante... l’image de la vie...
Et puis... plus tu parlais, plus je tombais sous le charme...
Ce côté... invulnérable qu’il y a chez toi...

ELLE
Invulnérable, je l’étais avant de te connaître !  Dès que tu es entré dans cette pièce j’ai commencé à avoir peur.

LUI
Et de quoi ?

ELLE
Que tu disparaisses à nouveau.  Avant toi je ne m’inquiétais pas de l’issue des choses.  Le mot “fin” n’avait pas de sens tragique... c’était toujours des fins  de cinéma...

LUI
Il y a des fins heureuses, libératrices.

ELLE
Je ne veux pas me libérer de toi.

LUI
Moi non plus.  Qui a parlé de fin ?

(A suivre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche