Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« L’imagination est plus importante que le savoir » Albert Einstein

SOUVENIRS MILLESIMES

Pas vraiment un millésime, mais des miettes de souvenirs des moments qui faisaient ma vie de comédienne. De bons souvenirs, malgré tout.


Du temps de l’ORTF les comédiens défilaient aux Buttes-Chaumont, plus précisément rue des Alouettes, pour décrocher un rôle dans les dramatiques.
Les bureaux affichaient sur la porte le nom de la production en cours de casting, et c’était excitant au possible.  Le bouche à oreille marchait mieux qu’Internet : »n’y va pas, ils cherchent des filles de moins de vingt ans ». ou : « apporte des photos en blonde, ça se passe en Suède ».
En général les rôles importants étaient déjà distribués. Mais dans ce métier, tout est bon à prendre, même la pub, quoi que…à l’époque beaucoup d’entre nous estimaient que faire de la pub c’était comme si Bjon Börg se mettait au ping-pong.
La rue des Alouettes était un miroir à mille facettes où l’on espérait entrevoir notre image.
Mais c’était aussi un lieu de rencontres inattendues, d’échanges de tuyaux, de connivences inespérées.  On pouvait y trouver un rôle, mais aussi un amoureux. On se serrait les coudes.  Comme aux Assedic, quand il fallait pointer rue Ballu et qu’on se retrouvait dans la même queue avec Jean Maris qu’on appelait Jeannot, Lino Ventura qui faisait la gueule et tous nos copains. On se marrait bien.  On était pourtant là parce qu’on n’avait pas de boulot.  Des intermittents du spectacle, on était… On n’en faisait pas une pendule.
C’était une époque facile et joyeuse.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article