Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus :« Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux diners en ville car c’est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité, jouez la comédie. » Jean-Luc Godard :« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras :« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

MOI JE DIS BRAVO....

....à Philippe Sollers.  Oh, ce n’est pas un homme sympathique mais qui a besoin
en littérature d’un homme sympathique ?
Il écrit comme un dieu et je révère sa littérature.
Il écrit  parfois des phrases qui vous font un coup au coeur, et qu’on relit en boucle
 jusqu’à ne plus les comprendre.
Il a l’élégance suprême.  Toutes les élégances.  Celle du style, bien sûr, celle du
 langage, de la démarche, si indolente,  d’un certain dédain pour le vulgaire
que plus personne n’ose plus afficher.
Et en plus, en plus, il aime Glenn GOULD.
Je viens de l'apprendre et du coup, je me sens d’autant plus proche de cet homme
 si lointain.  Il en parle comme j’aimerais en parler parce que pour moi, Gould,
c’est LE musicien, celui qu’on ne compare pas.
Je m’en vais de ce pas acheter son livre « Les Voyageurs du Temps »,
puisqu’il y parle de Gould.
On l’a dit libertin.  Il a dépassé l’âge, malheureusement.  Mais ça me plait,
qu’il fut libertin.   Le libertinage est encore une forme d’élégance. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article