Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus :« Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux diners en ville car c’est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité, jouez la comédie. » Jean-Luc Godard :« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras :« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

ROSE AUTOUR DE MINUIT - Scène 46

YANN -  LE BARMAN

Le point sur CHRIS

YANN, au barman

L’orchestre joue ce soir.  Vous allez avoir du monde.

LE BARMAN hhoche la tête
Oui monsieur.  Les musiciens attirent peut-être plus de monde que les barmen, mais...

YANN
Mais . ?

LE BARMAN, énigmatique
... mais sans les barmen il n’y aurait pas de bar, monsieur.

YANN parait impressionné par cette évidence à laquelle il ne sait quoi répondre.

LE BARMAN,
Votre ami n’a pas l’air en forme.

YANN
Ah, vous trouvez ?  Pourquoi dites-vous ça ?

LE BARMAN
Par rapport au début, il paraît moins emballé par votre histoire, si je peux me permettre.

YANN, soucieux
C’est curieux que vous disiez ça.

LE BARMAN
Je le dis comme je le pense.  Mais il y a loin de la coupe aux lèvres.

YANN
Cette phrase est étonnante.  On ne comprend pas très bien son sens, mais elle sonne bien.

LE BARMAN
C’est une conclusion.  Voyez-vous, je dis cette phrase quand il n’y a plus rien à dire.

YANN
Vous aussi, les barmen, vous êtes des gens bizarres.
(A suivre)




Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article