Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SOUVENIRS MILLESIMES

(En fait c’est un souvenir parce que je l’ai beaucoup pratiqué, mais le rite est toujours et plus que jamais en vigueur au théâtre !)

Après une représentation, il faut passer par la case « félicitations dans les loges ».
C’est un calvaire aussi bien du côté des loges que du côté des spectateurs.
Deux cas de figure :  ou bien la pièce a été un succès, et il y a la queue à la porte de chaque comédien pour une surenchère de flatteries exagérées auxquelles l’acteur doit répondre par le même  merci avec sourire modeste répété  indéfiniment.
Ou bien c’est un four, et ceux qui ont eu le courage de monter ne savent plus quoi inventer pour transformer leur déception en éloges.  L’acteur, lui, n’est pas dupe et encaisse avec un « merci » sans sourire.
Conclusion, ces démonstrations qui sont devenues un passage obligé sous peine de grave lèse-protocole, sont comme les condoléances à un enterrement : un sommet d’ennui pour les deux camps.

________________________________________
 


 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article