Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 09:24

La déclaration de NAT.

ROSE
Lui ne te demandait rien, que je sache !  Leur histoire, ils peuvent l’écrire sans qu’on leur dise un mot !  Qu’est-ce que tu es allé t’impliquer là-dedans ?
Et m’impliquer par la même occasion ?

NAT, sans la regarder
J’aime l’idée que nous soyons impliqués, toi et moi, dans quelque chose.

ROSE, esquissant un sourire
Ah oui ?

NAT
Oui.

ROSE
Je me demande pourquoi.

NAT, très ému et la gorge serrée
Pourquoi... ?
(Il respire un grand coup)
Je bénis ces mecs. Je les adore. Pourquoi ? Parceque tout d’un coup, j’y vois clair. ils me montrent le chemin.

ROSE, la voix tremblante
Quel chemin ?

NAT
Ils me donnent les moyens de briser le mur.

ROSE
Quel mur ? Parle, parle...

NAT, enflammé
Ce mur qui nous sépare, toi et moi. quand le jour arrive et que tu as fini de chanter sur mes notes de musique, et que tu t’en vas. Et que je me mets à attendre, attendre, seul, perdu, attendre le soir qui te ramènera.

ROSE, sans le regarder, dans un souffle
Tu es perdu ?

NAT, sur sa lancée, enchaîne
Ils écrivent une histoire sur nous... Tu te rends compte ?  L’aubaine ?  Je leur dis ce que je veux : tu es ma femme... ma femme...
(Il se tourne vers elle)
 Oh, Rose, c’est très difficile. Tu m’as poussé à bout, je n’aurais pas dû te dire...

ROSE l'a écouté sans manifester d’émotion. Elle se lève et face à la scène :
ROSE
C’est une déclaration ?

NAT, implorant
Pourquoi sommes-nous si proches dans ce bar, le soir, et pourquoi devenons-nous deux étrangers lorsque le jour se lève ?

ROSE
Tu ne réfléchis à rien.  Tu ne connais donc pas la vie ?

NAT
Quoi, la vie, quoi la vie ?

'À suivre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche