Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ROSE AUTOUR DE MINUIT - Scène 33

‘(Scène VII  de la version complète)

    Résumé des épisodes précédents :
Dans  ce bar tranquille où ils ont choisi de se retrouver une fois
    par semaine pour travailler à leur prochain scénario, YANN et
    CHRIS découvrent que l’intrigue de leur film est peut-être là,
    sur l’estrade des musiciens.
    Tout en essayant de percer le secret de la chanteuse et du pianiste, ils s’éloignent peu à peu l’un de l’autre, entraînés chacun par leurs propres rêves.


Le bar de jour.  YANN et CHRIS sont assis à une table couverte de papiers, d’un cendrier et de deux verres.  Le barman est en train de débarrasser les autres tables.  

YANN
Je n’y comprends rien.

CHRIS
Moi non plus.

YANN
Ce qui est sûr, c’est qu’il y mettent de la mauvaise volonté.

CHRIS
Mais qu’est-ce qui peut leur déplaire, là-dedans ?

YANN
Soit ils ont le sens des affaires, soit ils ont quelque chose à cacher.

CHRIS
Nous nous sommes fait cafter par le barman. 

YANN
Mais oui, c’est ça la connerie.  C’est fini, plus un mot de notre affaire devant lui.

CHRIS
Non, mais le mal est fait.  Maintenant qu’ils savent, ils se méfient.

YANN
Mais enfin, on ne leur veut pas de mal !  C’est insensé, cette histoire !  Il y en a qui ne demanderaient pas mieux que d’être le sujet d’un film !  (cherchant l’approbation)  Non ?

CHRIS
Oui, bien sûr.  Mais eux...  Vraiment, ils sont bizarres.

YANN
Très bizarres.  Surtout qu’on ne raconte pas LEUR vie mais une histoire fictive  que NOUS inventons au fur et à mesure...

CHRIS
Exactement.  Et ils n’ont pas pensé à une chose : pour l’instant, ils marchent côte à côte avec leurs doubles... Mais ils vont se faire dépasser ! il y aura un moment où nos personnages marcheront dans le futur !  Rose et Nat sont condamnés à vivre au présent.

YANN
Tu as raison.  Ils ne connaissent pas la fin !  Heureusement, d’ailleurs.  La fin sera tragique.
(à suivre)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article