Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 09:22

(ROSE, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre.)


YANN
Ah.  Vous n’êtes peut-être pas mariés, en effet… Le pianiste ... qui joue ici avec vous le jeudi soir a dit…

ROSE
Ah, le pianiste... lui a dit que j’habitais...

YANN
Que vous habitiez ... tous les deux au 17 rue Vieille du Temple.

ROSE
Ca m’étonne, qu’il lui ait dit ça.

YANN
Enfin, il ne le lui a pas dit précisément, il le lui a fait comprendre en parlant d’un café qui se trouve en bas de chez vous.  D’après le café, mon ami a trouvé le numéro de la rue.

ROSE, raidie
C’est une enquête de police, il semble ?

YANN, ennuyé
Oh, non, il ne faut pas croire, mademoiselle, écoutez... ça paraît vraiment étrange, en effet, cet acharnement à ... mais... voyez-vous, nous... mon ami scénariste et moi, nous écrivons un scénario de film.

ROSE
Et vous voulez me donner un rôle ?

YANN, encore plus ennuyé
Non... enfin.. pas tout à fait.

ROSE, l’air intéressé
Pas tout à fait ?

YANN
Nous écrivons l’histoire d’un pianiste et d’une chanteuse.

ROSE
Quelle coïncidence !

YANN
Oui... 

ROSE
Et alors ?

YANN
Alors... nous étudions un peu les faits et gestes des...

ROSE
Vous avez essayé de sonner chez moi ?

YANN
Et bien... A vrai dire...  Oui, je suis passé ce matin vers midi... Quelqu’un m’a renseigné   et j’ai sonné, oui...

ROSE se tait un moment, faisant mine de relire ce qu’elle avait écrit, buvant une gorgée de bière.

ROSE
Je n’y étais pas.

YANN
En effet, il n’y avait personne.  Je me suis assis au café en bas, dans l’espoir que vous reviendriez déjeûner, que je vous verrais passer...

ROSE
Je vous ai vu.  J’étais au café.

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche