Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 09:52
LES TROIS SPOTS DE JACQUES TATI (suite)

Troisième spot :  la piscine.

Rendez-vous à la piscine de Clichy à 8h.
L’équipe est déjà là, les projo en place, Tati  complote avec son chef opérateur. Il fait un froid glacial.  Nicolas me désigne une cabine.  Un peu inquiète, je me mets en maillot une pièce noir, comme on me l’avait demandé.
Pourvu qu’on ne me fasse pas plonger. Je sais à peine nager alors plonger… Mais on ne m’a rien dit…  La grosse est assise au bord du bassin, en maillot froncé bleu ciel. Elle ne se ddoute pas de ce qui l’attend.
J’abrège :  en gros c’était la mort pour nous deux. Elle, devait s’avancer sur un plongeoir truqué qui se cassait en deux sous son poids.
Moi, il fallait que je plonge du plongeoir olympique, dix mètres.  Un plongeon impeccable,  hein ?  Quand Nicolas vint m’annoncer la chose je l’implorai : pas ça,  je n’ai jamais plongé de ma vie, je ne sais pas plonger.
Horrifié, Nicolas murmura seulement « C’est la cata. » Et il partit en courant.  Je le vis de loin face à Tati et je vis soudain, après une minute d’immobilité totale, l’homme tourner sur lui-même, hurler un début de phrase, s’étrangler et s’écrouler sur le sol.
Bon dieu, je me dis, c’est grave.
Nicolas revenait vers moi.
« Il faut que tu apprennes, me dit-il. On te donne une heure avec le maître-nageur. 
Pendant ce temps on fera une piqure à Tati.
- Qu’est-ce qu’il a ?
-  Une crise de coliques néphretiques.  C’est la cata. »
La suite est digne d’un film d’épouvante.

(Ce sera pour demain…
)

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche