Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ROSE AUTOUR DE MINUIT - Scène 22

YANN et CHRIS réfléchissent sur l’ambiguité du personnage de NAT le pianiste sous l’œil faussement détaché du barman.

LE BARMAN
C’est bizarre, quand vous êtes là, il n’y a soudain plus aucun client qui entre.

Les deux hommes regardent autour d’eux et se mettent à rire.

YANN
C’est un coup monté.  Nous avons affiché “COMPLET” sur la porte.  Mais vous savez, à minuit un soir d’hiver... dans ce quartier paumé... c’est un peu normal, non ?

LE BARMAN
J’ai vu plus de clients que ça, même en hiver à minuit.  Le champagne coulait à flots.  Mais il y a loin de la coupe aux lèvres.

CHRIS
Ils viennent surtout le jeudi, non ? Et d’après vous, ils viennent pour le pianiste ou pour la chanteuse   ?

LE BARMAN
Ma foi, monsieur, je ne me suis pas posé la question.

YANN
Ils viennent pour elle, c’est clair.
Mais tu n’es pas de cet avis. Je me trompe ?

CHRIS, calmement
Moi je trouve que NAT est plus intéressant.

YANN
Tu ne veux pas la trouver magique. Tu te voiles la face comme devant le démon.

CHRIS
Ecoute, plus j’y pense, plus j’ai du mal à lui construire un destin.   Sur scène elle est magnifique, mais elle est derrière une vitre, il ne peut rien lui arriver.  En revanche le jour, elle perd toute séduction, ça n’est plus la même femme.   Lui, m’inspire beaucoup d’intérêt, il est un et indivisible, le même lorsqu’il erre dans Paris que lorsqu’il joue un blues mélancolique.

`YANN
Et bien moi, ’est cette fracture qui m’attire chez elle.  Ce double qu’elle promène de la nuit au jour pour tromper son monde.

(à suivre)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article