Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 09:57

Méditation sur les gens de la nuit.

CHRIS
Les débuts du jazz ?  Oh, bien avant 1936...

YANN
Oui, bien avant.  Les speak-easy, on les appelait.  Ces bars de la Nouvelle-Orléans où jouaient des gens comme...  Duke Ellington, Big Bill Bronzy…. le blues, tout ça…Ce devait être dans les années vingt...
Dans ces bars venaient  tous ceux qui se sentaient trop seuls pour aller se coucher. Une nouvelle espèce humaine...  Les gens de la nuit...

CHRIS
Des gens de la nuit, il y en a toujours eu.

YANN
Oui, mais autrefois, ils allaient dans les tavernes sans autre but que d’apaiser leur soif d’alcool et de filles... Ceux-là perdaient vite conscience... Combien voyaient le jour se lever ?  L’ambiance des bouges avaient quelque chose d’avilissant. Depuis l’avènement du jazz, les gens de la nuit regardent filer les heures sans bouger, bercés par cette musique qui éveille tous les sens.

CHRIS
C’est vrai... Ils boivent autant, mais avec élégance...

YANN
Voilà !  Le jazz a la suprême élégance des musiques divines. Dans un bar, l’homme oublie d’où il vient et où il va...

Le piano de Bill Evans égrène les dernières notes du morceau, puis s’arrête. Les deux hommes semblent s’éveiller d’un rêve.

(à suivre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche