Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« L’imagination est plus importante que le savoir » Albert Einstein

ELOGE DE L'IMAGINAIRE

Les lendemains n’existent qu’après un long sommeil, ou une nuit blanche, ou bien après un épisode inhabituel, enchanteur ou sinistre.

Une fracture, par exemple.

Mais le temps qui passe est anesthésiant et très vite, les lendemains s’imposent.

Des lendemains qui chantent ? Des lendemains qui hantent ?  Aujourd’hui, on balance entre l’espoir et la crainte, mais nos ancêtres n’avaient-ils pas les mêmes problèmes de lendemains ?

Les contes et légendes nous rappellent depuis toujours que l’on peut échapper à la triste réalité grâce à l’imaginaire.

ELOGE DE L'IMAGINAIRE

Oui l’imaginaire est un sixième sens qui nous donne le pouvoir de vivre comme il nous plait, n’en déplaise à un quotidien banal.

Les lendemains de Miss Comédie ne sont que le prolongement de ses rêves hétéroclites, un peu transposés, il faut dire.

 Ils s’inspirent généralement  de personnages mythiques ou de spectacles légendaires.

Écrivains envoûtés, peintres illuminés, comédiens de théâtre, acteurs de cinéma, ils sont tous les dépositaires d’un trésor collectif : l’imaginaire.

Alors, plutôt que l’Express ou la Revue des Deux Mondes, allons chercher l’évasion là où tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté. Avec Baudelaire... ou bien avec Modiano,  là où tout n’est qu’ombres du passé, mystères non élucidés,  souvenirs perdus dans un Paris qui garde son secret.

Ou bien avec Mozart et sa Flûte Enchantée, Edgar Poë et son monde halluciné, et puis Dali qui réinvente Gala.

Avec les Surréalistes, bien sûr,

Et aussi Tim Burton avec ses mains d’argent et autres visions magiques...

Le choix est immense, évidemment.

Et puis, chaque salle obscure, chaque théâtre, chaque roman, ne nous emmènent-ils pas hors du réel, émerveillés, prêts à nous enfuir vers un nouveau destin ?

C’est un délit de fuite qui ne peut nous ramener qu’au sein de la prison-réalité... ?

 Avec l’imaginaire tout est possible et chaque lendemain peut être un émerveillement, un éclat de rire, une larme ou une lueur d’espoir, l’espace d’un instant.

A bientôt,

Miss Comédie.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article