Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2018 4 20 /09 /septembre /2018 20:32
JEAN  PIAT, UN  MONUMENT

 

Un  monument. L’homme en question n’est déjà plus dans la peau fragile d’un humain, il a déjà la dimension, la densité, la pérennité du minéral.

Tous les monuments ne sont pas des oeuvres d’art,  ce mot  peut prendre aussi parfois un sens peu gratifiant : un monument de bêtise, un monument d’égoïsme, un monument de luxure...etc..

Pour Jean Piat, évidemment,  le  « monument » prend son sens le plus honorifique. Dédié  au Théâtre, il devient un témoin concret et impérissable  de la carrière prestigieuse  et exemplaire de ce grand comédien.

Carrière foisonnante, construite  pierre par pierre à coups de  personnages mythiques qu’il incarna avec un talent égal.

Carrière exemplaire qui l’a écarté des chemins de traverses grâce à sa passion pure et dure pour ce métier.

 

Homme  exemplaire, aussi. On ne lui connait aucun vice, sinon ceux  de ses héros historiques.

Sa vie privée   ne figure ni sur  les réseaux sociaux ni dans les  pages de Voici, ni même dans  Wikipedia.

Jamais une bagarre dans un bar, jamais un retrait de permis pour conduite en état d’ivresse, jamais une rupture fracassante, mieux : personne n’en sait rien.

Son physique, sa beauté est authentiquement masculine, son sourire n’a rien de queer. (1)

 

 

Mais revenons sur sa carrière qui  a fait avant tout sa gloire.

La liste de ses rôles au théâtre, au cinéma, à la télévision, de ses mises en scènes, de ses doublages, rend fou. Que des pièces à succès, que des rôles-titres, que des films cultes et la série cultissime (à l’époque on disait « le feuilleton ») où il jouait Robert d’Artois :    il était maudit mais tellement   beau !

  Ce qui frappait chez lui c’était son regard bleu  pétillant d’intelligence.

Mais faut-il être intelligent pour faire du théâtre ?  Jean Piat posa un jour la question à son professeur au Conservatoire, Béatrice Dussane. Elle lui répondit : « Pas forcément. Mais ça aide. »   Il racontait cela à Olivier Bellamy qui le recevait sur Passion Classique, en se tordant de rire.

Et en plus, le monument avait de l’humour.  La classe !

 

 

(1)  queer = étrange, bizarre, gay... en Anglais

 

 

Miss Comédie

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • Miss Comédie
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir.

Albert Camus
 «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.»

Jean-Luc Godard :
« Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. »

Marguerite Duras :
« Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »
  • Le théâtre, le cinéma et la littérature racontent des histoires faussement imaginaires dont nous sommes les héros sans le vouloir. Albert Camus «Je donne au théâtre un temps que je refuse avec obstination aux dîners en ville car c'est le lieu de la vérité. Pour vivre dans la vérité , jouez la comédie.» Jean-Luc Godard : « Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, vous faites un téléfilm. » Marguerite Duras : « Ecrire, c’est ne pas parler, c’est se taire, c’est hurler en silence. »

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche