Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 14:26

L'instant théâtre

CONFIDENCES au Rive Gauche

Etre infidèle est un facteur génétique de la personne humaine. Après tout, nous ne sommes que la forme évoluée des grands chimpanzés qui pratiquaient allègrement les échanges sexuels sans le moindre sentiment de culpabilité .

 

Depuis, s’est instauré le dogme sacro-saint du Couple et là, c’était

fini la liberté, nous devions  rester fidèles.

 

L’humanité chrétienne s’est acquittée tant bien que mal de ce devoir,   et  les défaillances  ont  donné matière à une infinité de situations  cocasses, affligeantes, rocambolesques, sinistres ou  édifiantes qui ont  inspiré les écrivains et les auteurs dramatiques.

 

 L’auteur de CONFIDENCES, New-Yorkais pur jus, a trouvé le ton juste pour le  public américain qui  rejette toute forme de mensonge : le rire est l’arme fatale contre l’adultère.

   Sa pièce a fait un tabac à Broadway.

 

Eric-Emmanuel Schmidt  a adapté la pièce  avec les  subtilités d’écriture qui régalent  les spectateurs français : comique, d’accord, mais nous voulons aussi une part de drame pour créer l’émotion.

 

Alors, cette histoire d’un jeune père qui se détourne de sa femme devenue mère pour retrouver  l’érotisme dans les bras d’une prof de gym canon, c’est  le point de départ d’une situation banale qui va prendre du piquant lorsqu’il se confie à son père

 

 Là, on rit beaucoup. Le conflit des générations réjouit toujours petits et grands. Nous sommes encore dans la comédie mais chacun se sent concerné , on se dit « ça pourrait très bien m’arriver », à moins que cela ne soit un déjà-vécu, bref on attend que quelque chose se passe, un choc.

 

Cela ne tarde pas.  

Lorsque  la mère du jeune homme se met en tête de sauver le jeune couple du naufrage avec une révélation qui  fait l’effet d’une bombe, la pièce a basculé dans l’émotion.

 

  Jean-Luc Moreau coordonne tout cela avec une rigueur discrète :  pas d’ambigüité, dans sa mise en scène qui

 affiche d’emblée la couleur. Pas de faux-semblant, la situation est claire, les personnages endossent leur rôle sans détour ils nous épargnent les effets comiques ou les larmes. Tout est dans le texte.

 

Eric-Emmanuel Schmidt  a le génie  du coup de théâtre, on le sait. Ici, la révélation finale qui répond à la confidence, c’est encore un clin d’œil qui n’appartient qu’à lui.

 

Au théâtre Rive Gauche à Paris, jusqu'à fin octobre.

 

Miss Comédie

Partager cet article

Repost 0
Published by Miss Comédie
commenter cet article

commentaires

  • Miss Comédie
  • Miss Comédie c’est moi, Barbara Laurent-Ogier. 
Mes initiales m’ont récemment fait bifurquer.  De comédienne- auteur dramatique,  je suis devenue  blogueuse, ça élargit considérablement la cible.
  • Miss Comédie c’est moi, Barbara Laurent-Ogier. Mes initiales m’ont récemment fait bifurquer. De comédienne- auteur dramatique, je suis devenue blogueuse, ça élargit considérablement la cible.

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche