Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 12:02

L’INSTANT THÉÂTRE SOUS HAUTE TENSION

 

Faut-il aller voir JEANNE D’ARC AU BÛCHER à l’Opéra de Lyon ?

 

Si la question se pose, (enfin, si je la pose) c’est qu’il faut s’attendre à quelque chose de détonant, et peut-être de dérangeant pour les âmes sensibles.

Tout porte à croire que ce spectacle sera un défi à l’aimable, au courtois, à la culture bio, au principe de précaution, au grivois, à la décence, et surtout à la négation du divin.

Qu’est-ce qui me fait dire ça ?

JEANNE D'ARC AU BÛCHER À L'OPERA DE LYON

Il suffit de savoir que le célèbre oratorio d’Arthur Honegger avec son texte de Paul Claudel, a été pensé, mûri, ressenti et mis en scène par Romeo Castellucci, homme de théâtre italien très avant-gardiste. Les sujets brûlants l’inspirent et il les traite en profondeur. Le conformisme, ce n’est pas son truc. En 2011 sa pièce « Sur le concept du visage du Fils de Dieu » avait fait scandale au Festival d’Avignon et au théâtre de la Ville à Paris. Pourtant, malgré les polémiques qu’il suscite, on lui reconnaît un talent magistral, au-dessus de la mêlée.

Mais que va-t-il faire de cette histoire déjà empreinte d’une sauvagerie mystique qui fait peur ?

 

La musique de Honegger n’est pas forcément mélodieuse. L’ambiance qu’elle va créer ne viendra pas adoucir la cruauté du sujet.

La poésie de Claudel n’a rien de celle de Jacques Prévert. Son univers favori trouvera là ses accents les plus déchirants.

 

Le  sujet de l’oratorio, à lui seul peut donner envie d’ oublier cet épisode, l’un des plus douloureux mais aussi les plus mystérieux de notre histoire de France. Et là, devant nos yeux, les derniers moments de Jeanne d’Arc sur le bûcher, revivant chaque moment de sa courte vie en onze tableaux, depuis son enfance insouciante jusqu’au tribunal ignoble qui la condamna....  Quelle tension !

Sur scène, il y aura Audrey Bonnet de la Comédie Française, qui incarnera Jeanne d’Arc.

Près d’elle, un autre comédien du Français et pas des moindres, Denis Podalydes sera le moine frère Dominique, au pied du bûcher. Dans une interview, il dit : « chaque spectateur sera projeté dans le corps de Jeanne, dans son esprit, dans sa souffrance et son incrédulité face à la haine des hommes. »

 

Oui évidemment c’est un spectacle qui va nous emmener très loin du quotidien, du confort, du rire.  Mais  un moment de pure beauté.   Or,  Romeo Castellucci l’a dit, après Aristote : « la Beauté a quelque chose d’effrayant. » Nous sommes prévenus.

 

Miss Comédie

A l’opéra de Lyon du 21 janvier au 3 février-)

Partager cet article

Repost 0
Published by Miss Comédie
commenter cet article

commentaires

  • Miss Comédie
  • Miss Comédie c’est moi, Barbara Laurent-Ogier. 
Mes initiales m’ont récemment fait bifurquer.  De comédienne- auteur dramatique,  je suis devenue  blogueuse, ça élargit considérablement la cible.
  • Miss Comédie c’est moi, Barbara Laurent-Ogier. Mes initiales m’ont récemment fait bifurquer. De comédienne- auteur dramatique, je suis devenue blogueuse, ça élargit considérablement la cible.

Si vous aimez mon blog, vous aimerez mes livres:

- Sa lente traversée du mois d'aout

- Les bals de Douvres

- La dictée de Bunuel

- Collisions d'étoiles

Aux éditions le Manuscrit.

Recherche